Sans le Pays de Galles, la tasse… - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Sans le Pays de Galles, la tasse…

Les internationaux français, argentins et italiens étaient rentrés dans leurs chères contrées cette semaine pour y disputer la 12ème journée de Top 14 Orange. Dans le même temps, les équipes de l’hémisphère sud clôturaient leur tournée européenne. La Nouvelle-Zélande était opposée au XV de la rose dans un Twickenham bondé alors que l’Australie jouait au Pays de Galles. Les fortunes ont été diverses…bien heureusement.

L’Angleterre voulait se racheter après sa déconvenue 6-42 face à l’Afrique du Sud. En vain. Le XV de la rose et son entraineur Martin Johnson ont encore bu la tasse. Face à une équipe des All Blacks qui a fait le minimum pour l’emporter largement 6-32.
Trois matchs d’automne qui annoncent des lendemains difficiles à une équipe qui a perdu de sa splendeur et qui n’est plus la meilleure équipe de l’hémisphère nord. Il reste un peu plus de deux mois à l’ancien capitaine du XV de la rose pour essayer de bâtir une équipe solide. Il y a du travail. A plus long terme, on peut parler de 3 ans avant l’échéance mondiale. A savoir si Johnson sera encore à la tête du XV anglais?

La satisfaction de cette tournée restera sans aucun doute le Pays de Galles qui a défendu fièrement l’hémisphère nord qui était à deux doigts d’être ridicule. C’était sans compter sur les gallois qui sont venus a bout d’une équipe d’Australie qui était prenable. Ce n’est pas les 15 bleus sur le pré la semaine passée qui diront le contraire. Prenable sauf qu’à la différence de la France, le Pays de Galles sort de ce match avec une victoire à la clé – après ne pas avoir été ridicule coup sur coup face à l’Afrique du Sud et à la Nouvelle-Zélande – en ayant marqué un essai qui est, à mon avis, l’un des plus beaux de cet automne 2008.

Une tournée à oublier pour les équipes de l’hémisphère nord complètement assommées par le jeu de leurs adversaires. Espérons que nous parviendrons à « reboucher » le fossé au sortir de l’année 2010. Pour préparer cette coupe du monde 2011, promise à la Nouvelle-Zélande, dans les meilleures conditions possibles.

Donnez votre avis