Top 14 : le point à cinq journées de la fin - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Top 14 : le point à cinq journées de la fin

Il reste en ce début du mois de Mars, cinq journées de Top 14 à disputer. Rencontres à XV tente d’y voir plus clair sur les potentiels qualifiés et qualifiables mais aussi les déchus.

Castres
C’est sans aucun doute la grande surprise de ce championnat. Dans le Top 3 depuis la 8ème journée, Castres semble avoir des arguments pour prétendre à un peu plus qu’une place d’outsider. Les prochains matchs devraient nous en dire plus sur les prétentions du CO.

Ils rencontreront coup sur coup : Toulon (à Mayol), Bayonne, Perpignan, Clermont (au Michelin) et Toulouse (à Ernest Wallon).
Castres rencontrera donc ni plus ni moins que quatre prétendants au titre lors de ces cinq derniers match !

Clermont
Les années se suivent et se ressemblent pour Clermont qui commence à être habitué au haut du classement sans pour autant aller au bout et ramener le bouclier sur la place de Jaude. A seulement deux points des castrais, les clermontois auront l’avantage de les rencontrer au Michelin lors de l’avant dernière journée de phase régulière. Si les premières et deuxièmes ligne de Clermont tiennent le coup jusqu’en finale, Clermont à toute les chances de ramener le brennus. Attention toutefois à ne pas trop se consommer en H Cup et gérer ces cinq derniers matchs de championnat avec son banc prolifique.

Clermont rencontrera : Bayonne (à Jean Dauger), Montpellier, Paris (à Saint-Denis), Castres et Biarritz (à Aguilera).

Perpignan
Perpignan est l’équipe la mieux armée en cette fin de saison. Éliminé de la H Cup, les Perpignanais n’auront pour unique objectif que de ramener une seconde fois de suite le bouclier. Ils auront à coeur de terminer dans les deux premiers pour se qualifier directement pour les demi-finales.

Perpignan, au cours de ces cinq derniers, rencontrera : Biarritz, Paris, Castres (à Pierre Antoine), Toulon (à Mayol), Albi.

Et si Perpignan faisait un coup à Castres ou Clermont?!

Toulouse
Malgré un gros effectif, la blessure de Frédéric Michalak ne va pas arranger le stade toulousain quand on connaît les blessures à répétition de Skrela. La victoire dans appel de Toulouse face à Paris montre que les rouge & noir seront bien là et qu’il faudra compter sur eux cette saison. Malgré un match de barrage (surement au Stadium) hypothétique à jouer, Toulouse reste un gros prétendant au bouclier de Brennus.

Toulouse rencontrera : Montpellier, Biarritz (à Aguilera), Racing, Bourgoin (à Gerland) et Castres

Toulouse devrait conserver sa 4ème place (si ce n’est mieux).

Toulon
La tonalité anglo-saxonne aura mis (enfin) le RCT de Mourad Boudjellal dans le bon sens. Cette année Toulon regarde vers le haut et les arrivées successives de Saint-André et de Wilkinson (qui a déjà marqué 177 points) n’y sont pas pour rien. Les varois semblent avoir trouvé leur rythme de croisière et devraient disputer un match de barrage en terminant 5 ou 6ème.

Toulon rencontrera : Castres, Bourgoin (à Pierre Rajon), Bayonne, Perpignan et Brive (à Amédée Domenech).

Deux matchs face à des prétendants qui permettront là aussi à Toulon de se jauger.

Racing-Métro 92

Nous n’attendions pas (moi le premier), le Racing à une telle place à cinq encablures de la fin. Je pensais même que le Racing ferait la même saison que Toulon l’année dernière. Le recrutement du président Lorenzetti aura eu raison de mes observations. Nallet, Chabal, Steyn, … le promu compte faire bien plus que de la figuration et terminer dans les six premiers. Les barrages leur tendent les bras. A moins que le voisin parisien s’en mêle !

Le Racing rencontrera : Montauban (à Sapiac), Brive, Toulouse (à Ernest Wallon), Biarritz et … Paris (à Jean Bouin) pour finir.
Si le Racing n’arrive pas à empocher des points à Sapiac et à domicile, son dernier match à Jean Bouin pourrait être décisif !

Paris
La belle aventure de Max Guazinni et de ses hommes semblent arriver à bout de souffle. Déjà à la peine la saison dernière (malgré une qualification pour les demi-finales), le stade français est passé à côté de sa saison. Après un début de saison difficile et l’éviction de ses entraineurs, l’arrivée du duo Fougeron-Delmas n’aura pas suffit à un effectif et un collectif bien insuffisant.
Ajoutons à cela, les suspensions de Attoub et Dupuy.
Paris n’est clairement plus au niveau et devra revoir ses gammes en fin de saison ! La vie n’est pas si rose du côté du stade français…

Paris rencontrera : Brive (à Amédée Domenech), à Perpignan (Aimé Giral), Clermont (à Saint-Denis), à Albi (Stadium Municipal) et le Racing.

Quatre déplacements pour Paris qui ne devraient pas arranger les affaires du club.

Biarritz
Après un début de saison en dents de scie, Biarritz était bien revenu dans la course à la 6ème place. La défaite face à Paris en tout début d’année a plongé le BO dans le ventre mou du classement. Trois défaites pour une victoire et huit points de retard sur le Racing, premier qualifiable. Biarritz va essayer de chercher la 7ème place qualificative pour la H Cup.

Biarritz rencontrera : Perpignan (à Aimé Giral), Toulouse, Montauban, Racing Métro 92 (Yves du Manoir), Clermont

En affrontant quatre des prétendants au titre, Biarritz sera en quelque sorte l’arbitre de cette fin de saison.

Brive
Après une saison 2007/2008 ratée et une 6ème place qualificative pour la H Cup en 2008, on attendait un meilleur Brive. Peine perdue. Brive est encore passé au travers malgré un recrutement ambitieux…

Brive rencontrera : Paris, Racing Métro (à Colombes), Bourgoin, Bayonne (à Jean Dauger) et Toulon

Montpellier
Ambitieux à chaque début de saison, Montpellier est chaque saison à la même place. A seulement cinq points de Montauban – premier postulant à la descente – Montpellier a intérêt à se méfier surtout qu’ils vont avoir des matchs compliqués. Et, ça commence vendredi à Toulouse.

Montpellier affrontera : Toulouse (à Ernest Wallon), Clermont (au Michelin), Albi, Montauban (pour un match de la peur à Sapiac) et Bourgoin

Dur dur pour Montpellier.

Bourgoin
Malgré des gros soucis administratifs en début de saison, Bourgoin est toujours debout. Jusqu’à quand?
Les deux déplacements à Albi et Montpellier seront décisifs. Rien n’est fait !

Bourgoin rencontrera : Albi (stade municipal), Toulon, Brive (à Amédée Domenech), Toulouse et Montpellier (Yves du Manoir).

Bayonne
C’est surement la plus grande déception de cette saison. Bayonne, au lieu de jouer l’Europe, joue le maintien. Bayonne reste sur une bonne performance face à Albi et montre que ce club n’est pas à sa place. Attention à cette fin de saison. Bayonne recevra Clermont avant deux déplacements successifs à Castres et Toulon, la réception de Brive puis le déplacement à Montauban.

Bayonne va rencontrer trois prétendants. Le 6 nations les sauvera peut-être dès vendredi…face à Clermont !

Montauban
Après deux saisons prometteuses, Montauban souffre. Premier candidat à la descente, les tarnais vont batailler jusqu’au bout pour ne pas descendre. Mais alors qui à leur place. Bourgoin, Bayonne?

Montauban recevra le Racing, ira à Albi (match crucial), ira à Biarritz, recevra Montpellier et recevra Bayonne pour finir. Dans le wagon ou pas très loin à mon humble avis.

Albi
C’est fini ! Les subventions…vaste débat…A bon entendeur…

Au final, le classement ne devrait plus trop évoluer, si ce n’est pour la descente. Vos pronostics pour le bouclier et pour la descente? C’est à vous !

Donnez votre avis