ASM Clermont Auvergne - Racing Metro : Clermont dans la douleur... - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Clermont dans la douleur…

Clermont s’est imposé 21 à 17 face au Racing Metro 92 et se qualifie pour sa quatrième demi-finale consécutive. Mais que ce fut compliqué !

Parra envoie Clermont en demi-finale du Top 14

Parra envoie Clermont en demi-finale du Top 14

Entame clermontoise
L’ASM prend le score dès la 6ème minute grâce à une pénalité de James et s’installe dans le camp francilien.
Malgré ses bonnes intentions, l’ASM n’arrive pas à concrétiser sa domination si ce n’est par une nouvelle pénalité de James à la 22ème minute. Clermont mène alors 6 à 0 et semble avoir pris le dessus sur son adversaire notamment en conquête où les jaunes et bleus sont intraitables même si bien aidé par des racingmen maladroits.

Mais c’est sans compter sur la réaction des franciliens qui inscrivent un essai en coin par Cronje à la 39ème minute.

A la pause, l’ASM pourtant dominatrice rentre au vestiaire avec un unique point d’avance.

Le Racing s’accroche
S’accroche et passe même devant au score dès le début de la seconde période avec une pénalité de Wisnieski. Cinq minutes plus tard, c’est Steyn qui passe une nouvelle pénalité des 50 mètres. Le Racing mène 11 à 6 et semble avoir étouffé la fougue montferrandaise.

Pourtant, Parra ajoute trois nouveaux points pour l’ASM qui revient à 11 – 9. A cela près qu’en mêlée fermée, Clermont recule et est a deux doigts d’encaisser un essai. La poussée des hommes de Berbizier sera concrétisée par un drop de Wisniewski. 14 – 9 pour le Racing.

Parra ajoute cinq minutes plus tard une nouvelle pénalité : 14 – 12. A moins de vingt minutes du terme, le Racing est toujours devant.

Le coup de génie
Le XV franciliens tient le coup et ajoute même trois nouveaux points sur un drop de plus de 55 mètres de François Steyn. Enorme coup de saton du sud africain. Le Racing a désormais cinq points d’avance (17-12) à un plus plus d’un quart de la fin de la rencontre.

Le fait du match
Clermont donne le coup d’envoi. Le Racing est pénalisé par M. Gauzere. Parra joue vite, les racingmen ne sont pas à 10 mètres. L’arbitre siffle pour arrêter le jeu mais Parra continue son action et vient se frotter à Dellape qui lui donne un léger coup d’épaule.

Sur indication de l’arbitre de touche, M. Gauzere donne un jaune à Dellape. Discutable.

Dans la foulée, Parra prend la pénalité et donne trois points de plus à l’ASM. Oui, mais… cette pénalité est-elle réellement passée entre les perches? Le staff francilien n’a l’air du tout d’accord. Clermont revient à deux points.

La suite? Un récital au pied de Parra qui offre une demi-finale à Clermont.

Un premier quart de finale qui devrait faire couler beaucoup d’encre entre la ligue et le Racing.

La réaction de Pierre Berbizier à la fin du match était singlante : « C’est lui qui a fait basculer le match sur l’action du carton jaune, qui est très sévère. Et en suivant, la pénalité ne passe pas… Je pense que M. Berdos n’arbitrera plus le Racing. Ce coup de pouce, à ce moment-là du match, il n’avait pas le droit… On nous demande de respecter les arbitres. Là, c’est vraiment difficile. En tout cas, je ne respecterai plus jamais M. Berdos »

Clermont est en demi-finale et ira affronter Toulon à Saint-Etienne…dans le chaudron.

2 commentaires sur “Clermont dans la douleur…”

  1. […] Renaud, le 10 mai 2010 PartagerCe drop aurait pu (dû) être le tournant du match de barrage entre Clermont et le Racing Metro 92. Ce coup de saton de François Steyn a même donné cinq points d’avance au […]

  2. […] Avec 34 points au classement, Grenoble est 6ème avec 4 points d’avance sur l’USAP. Depuis l’avènement du Top 14 en 2005, seul un promu (le Racing Metro 92) avait fait mieux (35 points) au niveau comptable après les matchs aller. Le Racing s’était d’ailleurs brillamment qualifié pour les barrages avant de s’incliner face à Clermont (21 – 17). […]

Donnez votre avis