L’humeur : on a arrêté de siffler les en-avants de passe ? - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

L’humeur : on a arrêté de siffler les en-avants de passe ?

Que faut-il retenir de ce premier week-end de test-matchs qui a vu le sud infliger fanny aux équipes de l’hémisphère nord ?

Faut-il retenir la prestation de la Nouvelle-Zélande que certains trouvent mitigée – victoire 26 à 16 ? Faut-il retenir ce premier match international à l’AVIVA Stadium sous une pluie battante ? Faut-il retenir la vilaine fourchette de Jannie du Plessis? Peut-être, mais ce n’est pas ce que j’ai retenu de ce week-end de tests !

Ce que j’ai retenu, c’est la multiplication des en-avants de passe qui ne sont plus sanctionnées et donc sifflées par les arbitres. Je n’ai rien contre le jeu à tout va, les attaques en premières mains, les balles à l’aile. Mais dieu que ça peut nuire à un match. A son déroulement. A son final. Mais que fait l’IRB? Que font les arbitres sous sa tutelle? Sont-ils borgnes?

Les en-avants se sont ramassés à la pelle hier, que ce soit en Angleterre ou en Irlande. J’imagine également que ce fut le cas à Cardiff. Ces en-avants de passe se voient comme le nez d’un seconde ligne sur une figure. Qu’attend l’IRB pour donner des directives strictes. L’IRB va t-il continuer à occulter ce problème ?

On parlait au début de cette saison de « clarification de l’arbitrage » avec les nouvelles directives de l’IRB et notamment la règle du plaqueur/plaqué…mais n’oublions pas les règles fondamentales qui ont fait et qui font ce jeu.

2 commentaires sur “L’humeur : on a arrêté de siffler les en-avants de passe ?”

  1. JB dit :

    Je ne suis on ne peut plus d’accord ! Déjà lors de la tournée d’été, j’avais l’impression lors du match NZ-Irlande que le jeu « au raz » des blacks était essentiellement basé sur 1 passe sur 3 en avant. Ca va à l’encontre même de la base de l’esprit du rugby !

    Je comprend qu’avec la vitesse d’exécution, l’arbitre de champ ne voit pas tout, mais il faudrait au minimum que ses 2 assesseurs interviennent aussi sur ces fautes, voire, si ça ne suffit pas, de mettre en place un système simple : si l’arbitre a un doute (il n’a pu distinguer si la place était à plat ou en avant), il devra la signaler en avant ! Avec ça le problème serait réglé et les équipes reviendrait vite à la de la profondeur et arrêter de jouer avec la règle voire de sciemment s’appuyer sur l’incapacité physique des arbitres à voir leur fautes volontaires.

  2. […] Novembre 2010 : les en-avants de passe en question ! “Que faut-il retenir de ce premier week-end de test-matchs qui a vu le sud infliger fanny aux équipes de l’hémisphère nord ? […] la multiplication des en-avants de passe qui ne sont plus sanctionnées et donc sifflées par les arbitres” Lire la suite […]

Donnez votre avis