Rugby - Top 14 : quatre clubs de trop? - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Top 14 : quatre clubs de trop?

A un peu plus de la moitié de la saison (15ème journée) le classement du Top 14 en dit long sur les clubs qui joueront la descente…et les autres. On serait presque amené à penser qu’il y a quatre clubs de trop dans notre championnat. Analyse.

Un classement coupé en deux
« Il y a ceux qui ont le pistolet chargè et ceux qui creusent ». Autrement dit, il y a les clubs qui jouent le fameux Top 6 qui conduit vers une demie ou un quart et les autres…qui passent la saison à se battre pour ne pas descendre.
A y regarder de plus près et après 15 journées, on connait déjà les prétendants.
On sait déjà que 4 clubs vont se battre pour ne pas descendre : Brive, La Rochelle, Agen et Bourgoin vont lutter (au moins sur le terrain).

Le 10ème au classement – Perpignan – a aujourd’hui 9 points d’avance sur le 11ème, Agen. Et on ne voit pas comment cela pourrait changer.
Bourgoin, bon dernier et en proie à de gros soucis financier (tout comme Brive) est déjà condamné (Bourgoin vient de se voir retirer 5 points compte tenu de la situation financière du club).

Pouvions-nous nous attendre à autre chose?
Non. Depuis le passage à 14 clubs (en 2005), nous avons toujours eu ce « double championnat ». Il reste juste, en début de saison, à trouver les candidats. Cette année, j’aurais pour ma part échangé Brive et Bayonne.

Ce qui est le plus dramatique, c’est qu’à chaque début de saison, on nous parle des promus comme de belles histoires. Oui, la montée de la Rochelle est belle tout comme celle d’Agen mais bonjour la galère. Une saison à ramer pour ne pas descendre.
Pour la petite histoire, depuis le passage à 14 clubs, seule la saison 2006-2007 a vue les deux promus se maintenir. Alors qui d’Agen et de La Rochelle va descendre? Aucun? Une année d’exception?

Une question de budget?
Si on rapproche le classement actuel et le classement des clubs par budget pour la saison 2010-2011, le constat est frappant. Pas de place pour les petits budgets (voir ci-dessous).
Entre parenthèse, le classement budgétaire du club.

(1.) 1. Toulouse 51 pts
(8.) 2. Montpellier 45 pts
(5.) 3. Racing Métro 92 45 pts
(2.) 4. ASM Clermont Auvergne 43 pts
(4.) 5. Toulon 40 pts
(11.) 6. Castres Olympique 40 pts
(7.) 7. Biarritz Olympique 39 pts
(6.) 8. Aviron Bayonnais 36 pts
(3.) 9. Stade Français 35 pts
(9.) 10. Perpignan 33 pts
(13.) 11. SU Agen 24 pts
(10.) 12. Brive 22 pts
(14.) 13. La Rochelle 21 pts
(12.) 14. Bourgoin 5 pts

Le président de la FFR, Pierre Camou, a relancé le débat sur la mise en place de provinces au moins sur le plan européen. Un débat qui pourrait être associé, en amont, à une réflexion sur la formule actuel de notre championnat de France. Faut-il encore faire souffrir, chaque saison, quatre clubs? Vos idées sont les bienvenues.

13 commentaires sur “Top 14 : quatre clubs de trop?”

  1. Anthony dit :

    En faire souffrir 2 serait suffisant avec le système actuel.
    Il y aura forcément des clubs qui vont souffrir (la plupart du temps des promus) si on garde un système de descente et montée.

    Et comme ce système est nécessaire mais qu’il y a trop de match, je pense que le retour à 2 poules devrait se faire.

    2 poules de 8 (ou 10) permettrait d’avoir moins de match et de garder les phases finales (1/4 ou 1/2). Cela permettrait d’avoir plus d’équipes et donc moins de souffrance. Mon point de vue.

  2. Philippe dit :

    Je suis pour la poule unique à 14 clubs. Il faut donner des moyens supplémentaires aux promus (voir aide de la fédération la 1er année ou autre…). Peut être faudrait il repenser la nomination du 2eme promu, qui est trop tardive pour trouver sponsors et joueurs libres et de qualite sur le marché.

    Cette poule unique et à 14 est magnifique; toutes les équipes ont 30 joueurs de qualité et grâce au systême de 7 remplaçants possibles par match et au turnover des entraineurs cela me parait respecter l’ethique du sport.

    je suis favorable à ce que le champion de France soit le 1er du championnat comme au foot;cela éviterait certaine impasse en 2eme partie de championnat.Les phases finales pourrait être conservés pour le Brennus (1 champion de France; 1 brennus)

  3. Maxime dit :

    Créer 2 poules de 8 ou 10 équipes serait une bonne
    initiative pour les clubs ayant des internationaux
    et ambitionnant le titre,pour les autres,14 ou 18 matchs
    de championnat(7ou9 rencontres à domicile)?
    Frustrant pour le public,pénalisant pour clubs au niveau
    des recettes.

  4. alain dit :

    ilserait peut etre bien de faire des barrages entre les 12eme et 13eme du top 14 et 2eme et 3eme du pro d2 puis finale pour savoir qui monte ou qui reste. déjà que celui qui monte en second de pro d2 ne peut pratiquement plus recruter si en plus il n a pas les moyens ni le niveau c est perdu d avance

  5. gerard dit :

    espece de sale con de parigot sache qu a la rochelle on se regale quelle que soit l’issue de ce championnat

  6. renaud dit :

    cessons de ne pas vouloir reconnaitre la préponderance du budget sur l’aspect strictement sportif et par voie de conséquence la quasi impossibilité pour la majorité des clubs de départements non industriels et ne possèdant pas une capitale régionale à fort potentiel d’envisager un parcours de qualité et durable en top 14.Eouvrons pour la mise en place d’une pro d2 véritable lieu de formation et de détection des futurs internationnaux en instituant des rêgles qui favorisent l’esprit de ce jeu ainsi que le soutien aux clubs formateurs;faute de quoi dans peu d’années la plupart des anciennes places fortes,grandes pourvoyeuses de grands joueurs n’hanteront plus que la mémoire d’un grand nombre d’entre nous

  7. Xavier dit :

    @gerard : un bel avis bien constructif comme on les aime. Une argumentation niveau première ligne en plein mêlée, le cerveau tourne à 100 à l’heure. Wahou, attention à l’excès de vitesse ! ;-)

    Pour autant, je suis plutôt de l’avis de Philippe.
    On a le même genre de problématique dans le football (Premier League, Liga) et ce n’est pas plus dérangeant que ça. Ce qui est plus inquiétant, ce sont les soucis financiers récurrents des clubs de rugby ces dernières années…

  8. Renaud dit :

    @gerard : je n’ai jamais dit que nous ne nous régalions pas chaque week-end, je tente tout simplement de lancer une discussion sur les difficultés financières de certains clubs. Bourgoin aujourd’hui…mais demain, ils seront nombreux à passer devant la DNACG…et il sera trop tard.

    Il n’y a aucune aide pour les équipes de Pro D2 qui montent en Top 14 surtout si ces clubs ne sont pas soutenus par la région ou la ville.

    Prenons l’exemple du LOU. Si Lyon monte en Top 14, ils seront soutenus par un mécène (j’ai nommé Aulas) et pourront acheter des stars internationales.

    Cela ne veut pas dire qu’il faut oublier les autres clubs. En tout cas, il va leur falloir retrouver une sérénité financière et des ressources autres.

    @Phillipe propose des moyens supplémentaires pour les promus. Une manière de faire avancer le débat.

    Renaud (rencontresaxv.fr)

  9. Mister Rugby dit :

    Un championnat à 10 clubs serait à mon avis complètement suicidaire. Ça ressemblerait grosso modo à l’élite de rugby à XIII, un championnat du Sud-Ouest. La proposition de Camou sort comme un lapin d’un chapeau magique. J’ai mon idée sur le sujet, je suis en train de préparer un article pour imaginer comment pourrait être le Top 14 des années 10.

  10. Renaud dit :

    @Mister Rugby : bien d’accord. Je ne dis pas qu’il faut réduire à 10 clubs le championnat de France de rugby…mais m’interroge sur la pérennité financière de certains clubs…bien plus nombreux que nous le pensons! J’attends ton article.

  11. ERIC dit :

    Bonjour,
    d’après les analyses et les statisques faites par les différents chroniqueurs sur plusieurs saisons et les résultas des clubs
    engagés en TOP 14 il est vrai que certains survolent pendant que
    d’autres souffrent!!!Ils ne faut donc pas que pour des raisons
    d’éthiques,de vieux démons qu’on ne veut se débarrasser où je ne sais quelle nostalgie,certains club persistent à demeurer à un niveau de compétition qui n’est pas le leur.Je ne suis ,ni ne prétends pas être un érudit rugbystique mais il est vrai qu’un TOP 12 serait mieux adapté de sorte que les 8 premiers disputeraient directement les quarts de finale et les 4 derniers seraient relégués laissant l’oportunité aux 4 meilleurs de PRO D2 de se mesurer à la réalité du Rugby d’aujourd’hui qui n’est plus
    une rivalité de clocher mais un sport de dimension internationale.
    A suivre……….

  12. laurent dit :

    Pour moi le mieu serai de refaire un top 16 avec 7 équipe qui se qualifient en h cup.

  13. valentin dit :

    Pourquoi ne pas plutôt supprimer le top 14 et instaurer 3 conference, française, celtique et anglaise, ou plus, comme cela est le cas pour le super 15, ou les ligues sportive américaines? Cela favoriserait sans aucun doute l’instauration des provinces aux identités fortes, la fusion de plusieurs centre de formation, de meilleurs stades, de meilleurs équipes, un meilleurs niveaux, de plus grands enjeux, et un plus beau spectacles… c’est a dire exactement la conséquence de ce qui a pu se passer depuis la création du super 12.. maintenant super 15.

Donnez votre avis