Top 14 : Rugby et jeu au pied - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Quand le rugby ne se jouait (presque) plus qu’au pied

La dernière journée de Top 14 a montré, plus que jamais, que le rugby n’était plus seulement un jeu de mains. Le jeu au pied est devenu le « match winner » ou comment utiliser ce geste de jeu pour débloquer un match.

Les statistiques parlent d’elles-même. Cette saison, 2262 points ont été marqué au pied (drops et pénalités) et de nombreux essais ont été marqué sur des phases de déplacement au pied.
Le rugby n’est donc plus seulement ce jeu de mains célèbre. Il se joue également avec les pieds et cela peut devenir redoutable. On est passé du « no scrum, no win » au « no fly half, no win ».

Prenez le week end dernier. Lionnel Beauxis débloque le match sur un coup pied qui se voulait de déplacement et qui a fini derrière la ligne. Sur l’essai de James Haskell, Lionnel Beauxis utilise également son pied (et son adresse) pour percer le rideau toulousain.

Clermont est revenu dans le match sur une passe au pied (ou une filouterie) de Morgan Parra.
Wisniewski et Steyn donnent la victoire au Racing Metro 92 sur 5 coups de saton dont 3 drops.

Ce phénomène montre deux choses sur le terrain mais aussi en dehors :
– il est de plus en plus compliqué de créer des décalages et de trouver des espaces dans les défenses de Top 14
– le résultat du match est devenu si important d’un point de vue business qu’on préfère prendre trois points plutôt que de risquer d’en prendre cinq ou sept.

Pour la petite histoire, l’équipe qui a marqué le plus d’essais après 16 journées est Toulouse (44 essais, jeu de mains, jeu de toulousains). A noter que Toulon et le Racing ont marqué moins d’essais que La Rochelle. Ces deux équipes s’appuient sur leur buteur « star » pour enquiller.

Stratégique, le jeu au pied ne doit pas marquer le début d’un sport fermé et pauvre en jeu qu’accompagne la hausse des budgets et des investissements financiers…même si le rugby est né avec les pieds des footballeurs.

Stade Français – Toulouse

Brive – Clermont

Racing Metro – Toulon

1 commentaire sur “Quand le rugby ne se jouait (presque) plus qu’au pied”

  1. Philippe dit :

    « Au rugby, jouer avec les pieds, c’est jouer comme un pied »
    Dictons du sud ouest !!!
    Merci de faire ce message à ce qui gouverne la FFR
    Cordialement
    Philippe

Donnez votre avis