Champion avec les Reds, l'ancien Parisien Radike Samo revient en équipe d'Australie - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Le sacré come-back de Radike Samo

L'ancien parisien Radike Samo a retrouvé une deuxième jeunesse cette saison avec les Reds (Quinn Rooney-Getty Images Asia Pac)

Il avait quitté le Top14 en Champion. Nous l’avons retrouvé…en Champion. Sacré come-back pour un joueur souvent raillé pour son apparente nonchalance. Force est de constater qu’à 35 ans (9 juillet 1976) « Kiki » Samo nous a surpris et s’est offert samedi dernier un beau cadeau d’anniversaire en remportant le premier SuperRugby avec les Reds.  Et en bonus, son ticket pour le Tri-Nations. Portrait.
Car oui, voilà onze ans (et oui déjà) que le solide fidjien (1,97 m pour 111 kg) roule sa bosse, tantôt en deuxième ligne, tantôt en 8. Une carrière débutée chez les Brumbies en 2000, où, rarement titulaire (32 matchs en 6 saisons), ses performances lui ont tout de même permis de gouter au squad des Wallabies, notamment en 2004 et 2005.
Mais Kiki Samo, pour les fans du Stade Français, c’est aussi l’Homme de 2007. L’Homme du dernier titre. Débarqué dans la capitale à l’été 2006, il n’a pas mis longtemps à trouver ses marques. Première saison, premier match et premier essai au bout de 6 minutes de jeu contre l’ASM (victoire 45-15). Prémonitoire… Car après une saison quelque peu décevante, il sera donc l’Homme des phases finales. Un essai en demie contre Biarritz (18-6), un autre en finale contre Clermont (23-18), délivrant alors le Stade à la 77ème minute… Un réalisme à toute épreuve ce Kiki Samo.

Grâce à cette essai de "Kiki" Samo à la 77ème minute face à l'ASM en finale 2007, le Stade Français est alors champion pour la 13ème fois de son histoire (DR)

Et pourtant, trois petits tours dans l’en-but et puis s’en va. Radike quitte alors Paris pour… le Japon. Il évoluera trois saisons dans le championnat nippon avant de faire son retour en 2010 au Queensland Reds. Et avec le succès que l’on connait aujourd’hui.
Bien installé au cœur de la troisième ligne de Brisbane, Radike a retrouvé ses jambes de 20 ans et vient tout juste de signer une prolongation de deux ans. Titulaire et auteur d’une prestation convaincante, notamment en mêlée fermée alors que les Reds prenaient la pression quasiment à chaque impact, il a su protéger au mieux les libérations pour Will Génia(le). Une présence physique et un sens du placement, Radike à l’image de son équipe, a dégagé une confiance inébranlable du haut de sa coupe Afro. Confiance et maîtrise de soi, certainement deux ingrédients qui ont fait la différence samedi face à des Crusaders usés par leur remarquable saison « Tournée ».

Performant avec les Reds, Radike a retrouvé les Wallabies. Ici à l'entrainement au Coogee Oval de Sydney, ce matin. (Ryan Pierse-Getty Images Asia Pac)

Et comme une cerise sur le cheesecake, Robbie Deans, bien décidé à s’appuyer sur la cohésion du groupe des Reds pour le Tri-nations et la Coupe du Monde, vient de pré-selectionner 15 joueurs du Queensland dans sa liste des 40. Quinze, dont un revenant : Radike ! Deans a signifié en marge de sa sélection avant-hier que « c’était une juste récompense au regard de la performance globale sur la saison ». Un statut d’international retrouvé, que Radike va pouvoir étrenner dès ce week-end. En effet, les Wallabies accueillent les Samoa pour un test-match à l’ANZ Stadium de Sydney. Pas le temps de cogiter, il faut battre le fer tant qu’il est Rouge. Et les Reds de Deans sont prêts !

3 commentaires sur “Le sacré come-back de Radike Samo”

  1. […] contre l’Afrique du Sud, Deans a déjà rappelé le pilier des Brumbies Salesi Ma’afu et le troisième ligne des Reds Radike Samo. Le reste du groupe présent face aux Blacks reste en place,  hormis le départ du deuxième ligne […]

  2. […] remarque dans ce groupe la présence du revenant Radike Samo, bien aidé par les performances de son club cette […]

  3. […] Les hommes de Graham Henry pointaient à la mi-temps avec un retard de 17 points (20 à 3). Radike Samo (non titularisé depuis 2004 avec l’Australie) a marqué ce match de son empreinte après un […]

Donnez votre avis