RCT - Clermont : deuxième sortie à Mayol pour Toulon - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Au coeur… du RCT : Clermont au menu

Pour son deuxième match consécutif à la maison, le RCT devra convaincre son public face à une équipe clermontoise rajeuni

Comme chaque semaine, Rencontres à XV donne la parole aux supporters avant les matchs du WE.
« Deuxième match de la saison et deuxième réception au Stade Mayol pour notre cher RCT. L’objectif avoué cette saison étant de garder Mayol inviolé cette saison, seule la victoire est envisagée ce samedi face aux Clermontois.

Malgré un jeu assez pauvre pour la première sortie de nos guerriers de la Rade contre Biarritz, un élément essentiel a été revu du côté RCT : une envie décuplée et un sens du sacrifice collectif, deux bases du rugby qui avaient quelque peu échappé aux Toulonnais l’an passé (on pourrait citer les matchs sans âme à Agen et à Montpellier si l’on souhaitait être plus précis). Cette rage retrouvée permet à l’exigeant public de Toulon de pardonner (pour le moment) les lacunes dans le jeu.

Nos forces sont simples en ce début de saison, une grosse envie et une défense de fer, deux ingrédients avec lesquels les Lyonnais ont fortement perturbé l’ASM dans son antre du bonhomme en pneus (ou tout du moins de son créateur). Ce match devrait encore accouché de nombreuses approximations et fautes de mains très courantes en ce début de saison sur tous les terrains, ce qui est cela dit normal en période de rodage !
Cependant le froid réalisme (ou la chance c’est selon) du RCT pourrait permettre de voir un score large, mais je pense cependant que nous assisterons à un match étriqué selon l’équipe qu’alignera Vern Cotter.

Du côté du groupe le retour d’Henjak après une longue absence est à noter mais notre capitaine courage Van Niekerk est quand à lui toujours absent, tout comme le vice capitaine Schofield blessé contre le BO. Willie Mason ne goûtera pas encore au Top 14 ce weekend : il est en effet absent du groupe pour la deuxième fois, laissant supposer que le staff le trouve encore trop juste dans son rugby, rappelons en effet qu’il nous vient du XIII et qu’il lui reste donc surement des réflexes à gommer.

L’adversaire : Clermont
Clermont, champion de France 2010, reste toujours une grosse machine et une équipe difficile à manier.
Mais depuis l’obtention de ce titre tant convoité (après 10 défaites en finale, chiffre limite indécent !) Clermont semble moins décidé à se donner à fond tout le temps et devient donc une équipe quelque peu banale en déplacement, tout en restant un ogre à domicile pour assurer la qualification en play-off.
Côté absents, Bonnaire, Parra, Pierre, Rougerie, Skrela (et oui on l’aurait presque oublié celui là) font partie du contingent Français envoyé en Nouvelle-Zélande. Pour les blessés nous retrouvons Domingo bien sur, mais aussi des incertitudes sur les participations de Floch et Malzieu.

L’ASM se retrouve donc à l’image du BO bien diminué pour ce déplacement périlleux et plus particulièrement du côté des trois quarts orphelins de leur cerveau (Roro la grande blonde). Est-ce le retour des « maladies imaginaires » pour éviter de venir dans le bouillant stade Mayol comme aux plus belles heures de gloire du RCT ? Possible.

Vern Cotter devrait donc injecter de nombreux jeunes, et selon les premières informations les jeunes Jean-Marcellin Buttin (arrière), Noa Nakaitaci (ailier) et Radosavljevic (demi de mêlée) devraient être titularisés et littéralement jetés dans l’arène mayolaise : ils devront en effet s’armer de courage pour faire face aux rouleaux compresseurs toulonnais que sont Smith, Loamanu et bien évidement Bastareaud. Un bon test donc pour ces jeunes espoirs du rugby mondial.

Méfiance tout de même car au vu de la solidité Auvergnate en touche et en mêlée, cette équipe pourrait nous priver de pas mal de ballons, particulièrement en touche, phase de jeu restant notre gros point faible actuellement.

Notons également la présence de Monsieur Berdos au sifflet, grand artisan du titre Clermontois en 2010 (Les Auvergnats vont me maudire mais je vais être aimé des Racingmen et des pro-Berbizier !).

Ce match devrait donc fortement ressembler au match Toulon – Biarritz de la semaine dernière avec une victoire du RCT à l’envie et grâce à sa grosse défense. Cependant je pense que cette victoire devrait être un peu plus étriquée que face au BO en raison de la solidité de l’ASM en conquête.
Bon match à tous et Parce Que Toulon !

4 commentaires sur “Au coeur… du RCT : Clermont au menu”

  1. Milouse dit :

    Ce serait petit d’ironiser, non? Mais en tous cas, le moins qu’on puisse dire, c’est que le Bibendum ne s’est pas dégonflé.

  2. Arnaud dit :

    Bonjour Milouse
    Tu peux ironiser je le comprendrais !
    Les toulonnais n’ont mis aucun ingrédients pour espérer quelque chose
    Belle prestation des jeunes Clermontois et un énorme Vosloo
    Bonne saison à toi !

    Arnaud (supporter du RCT désabusé)

  3. Milouse dit :

    Je crois qu’il ne faut pas trop voir les choses en noir. Les Toulounais se sont laissés endormir par les prédictions qui les donnaient facile vainqueur face aux tendres Clermontois. Mentalement, ça a un impact non-négligeable. Ensuite, ils ne concrétisent pas une domination outrancière pendant les 20 premières minutes. C’est la que le match se joue. Si Dumora avait enquille les points, je ne suis pas sur que Clermont serait resté dans le match.

    Une bonne leçon a retenir pour Toulon, pour ne pas être surpris a nouveau. Mais il n’y a pas encore le feu au lac.

    Attention au Racing, pour moi, ce sont eux les plus forts du moment.

  4. Arnaud dit :

    Tout à fait d’accord avec vous, je m’inquiète plus sur le manque d’envie flagrant des Toulonnais mais il y a eu 20 min de bonne facture.

    Effectivement le Racing semble encore cette saison très fort

Donnez votre avis