Coupe du monde de rugby 2011 : Scandale en Angleterre, Tindall, Haskell, Ashton et les autres - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Scoop du Monde !

On avoue la défaite. Si si, les Anglais ont fait mieux que nos petits Bleus. A l’heure où la bande à Dusautoir se livrait à une petite session de cap’s improvisée à l’hôtel après la defaite face aux Tonga, on apprenait que nos voisins britanniques avaient tenté de rejouer -à leur manière- une pièce contemporaine de Dominique Shakespeare Kahn : « La Femme de chambre ». Avec dans le rôle de l’ex-directeur, cette fois ci un trio, Haskell-Hartley-Ashton, qui le 7 septembre dernier, avant même le début de la compétition, s’est employé à jouer un petit jeu de cache-cache avec… une femme de chambre d’un hôtel de Dunedin.
Elle est contente Annabel Newton d'avoir croiser les anglais...

Subtilisant le talkie-walkie de l’employée, le trio infernal a fait venir la jeune femme de 23 ans dans une chambre pour récupérer son dû. On aurait pu en rester là dans la plaisanterie, mais les joueurs de Martin Johnson sont décidemment de grands enfants, qui ne doivent pas regarder la télé et comprendre la portée que peut prendre un tel comportement après l’affaire new-yorkaise. En arrivant dans la chambre, la jeune femme a eu la surprise de trouver Hartley en serviette (oui ça fait peur !) réclamant, non pas un french kiss, mais un Ozi Kiss (on vous laisse faire la recherche iconographique…), pendant que les deux autres filmaient la scène.
La direction de l’hôtel a arraché des excuses du bout des lèvres de la part des joueurs, mais apparemment cela n’a pas suffit à calmer la colonie de vacances de Sa Majesté. S’en est suivi le coup d’éclat du petit gendre royal Tindall après la match contre l’Argentine, puis le vilain jeu de nain dans un bar de Queenstown (la ville touristique de l’île du Sud, trustée par les backpackers anglais et allemands), et enfin le baiser vengeur de la fameuse Zara Philipps (pour rappel c’est la femme de Tindall) échangé avec le ténébreux… Haskell (encore lui).

Et dire qu’on a fait d’une table basse, une affaire diplomatique. Si le souvenir du Capitaine James Cook (célèbre navigateur britannique du XVIII ème siècle à l’origine de la cartographie de la Nouvelle-Zélande) est resté ancré dans la Mémoire nationale locale, la « scoop du Monde » du XV de la Rose restera elle dans les archives des tabloïds. Good (blow) job Guys !

1 commentaire sur “Scoop du Monde !”

  1. so13 dit :

    Quelle idée aussi de se marier avec un laideron pareil répondant au doux nom de Mike Tindall…

Donnez votre avis