Le plaquage de Sam Warburton sur Vincent Clerc - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Le plaquage de Sam Warburton sur Vincent Clerc

Plaquage dangereux de Sam Warburton sur Vincent Clerc (Ryan Pierse/Getty Images AsiaPac)

Plaquage dangereux de Sam Warburton sur Vincent Clerc (Ryan Pierse/Getty Images AsiaPac)


Que retenir de cette demi-finale qualifiée par Marc Lièvremont de « demi-finale la plus vilaine de l’histoire de la coupe du monde de rugby« ? La victoire bien sûr. Une victoire au terme d’un match bien terne. On retiendra aussi et surtout le fait de jeu de ce match à la 17ème minute : le carton rouge de Sam Warburton, capitaine du Pays de Galles, suite à un plaquage dangereux sur Vincent Clerc.

Le journal Gallois Wales Online évoque une « histoire qui se répète après 1987 » mais parle également de « décision injuste« . Alain Rolland aurait, selon eux, sorti le carton rouge trop rapidement sans consulter ses assistants ou demander la vidéo. Pour nous, Alain Rolland n’a fait que suivre les règles établies par l’IRB : »le joueur est soulevé et laissé tombé sur le terrain d’une hauteur dangereuse pour la sécurité du joueur (carton rouge) ».

L’IRB vient d’ailleurs de suspendre Sam Warburton pour une durée de 3 semaines. Le capitaine Gallois ne prendra donc pas part au match pour la 3ème place vendredi prochain.

La France rencontrera l’Australie ou la Nouvelle-Zélanden en finale de la coupe du monde de rugby, dimanche 23 octobre à 10h.

2 commentaires sur “Le plaquage de Sam Warburton sur Vincent Clerc”

  1. Frédéric dit :

    En tant qu’ancien arbitre, je soutient la décision d’Alain Rolland et suis tout à fait d’accord. Le fait de retourner un joueur et de le lacher de toute sa hauteur nuque en avant est considéré comme un jeu déloyal et donc réprimander d’un carton rouge.

  2. Hrolf dit :

    Avant toute chose il faut se rappeler qu’A.Rolland à pris exactement la même décision en 1/2 de coupe d’Europe en excluant Fritz.
    Le presse britannique avait alors salué la décision de manière unanime et la commission de discipline avait confirmé en suspendant Fritz pour plusieurs semaines.
    Le placage était pourtant largement moins dangereux que celui-ci.

    Si la décision d’A.Rolland était mauvaise à l’époque, il fallait le sanctionner ou relaxer Fritz en commission.
    Ne pas mettre un Rouge hier aurait été totalement illogique.

Donnez votre avis