Racing Metro 92 Brive, l'heure de confirmer pour les franciliens - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Au coeur du Racing-Metro 92 : A Brive pour confirmer

Comme chaque semaine, retrouvez la chronique de Marius. Au menu : retour sur la première victoire des franciliens à l’extérieur de la saison, le focus du WE, et les bruits de couloirs de la semaine…

Philippe Berbizier, entraîneur des avants, travaille dans l'ombre de son frère, le manager du club. (photo : RM92)

Coup d’oeil dans le retro : la victoire de la jeunesse.

Sur la pelouse de l’ancien leader, les Racingmens ont remporté une magnifique victoire – après 87 minutes de jeu – qui arrête une série de 3 défaites et redonne la confiance qu’ils cherchaient.
Je ne pensais pas que cette équipe remaniée du Racing avait la moindre chance de victoire face à Castres – qui en ce début de saison est l’une des équipes à éviter – mais ils ont démontré le contraire, prouvant par la même que la jeunesse et le centre de formation étaient performant au Racing.
Peut être que la venue de Jacky Lorenzetti, le président du Racing, leur a donné ce petit supplément d’âme pour emporter cette victoire très importante.

L’adversaire et le match du WE

Je pense que Brive est tout sauf un adversaire facile. Cette saison – par rapport à l’année dernière – ils ont relevé la tête et réalisé un premier tiers de championnat accrocheur – un point de bonus défensif à chaque défaite sauf le dernier match contre Toulon – talonnant même le Racing.
Je pense qu’ils vont donner du fil à retordre aux franciliens – et tant mieux – car les compétitions européennes approchent et ca ne va pas être la même chose.
Pierre Berbizier a décidé d’intégré dans les 23 les mondialistes dont Fabrice Estebanez qui pour son premier match jouera contre son ancien club. Il a évolué pendant quatre saisons au sein du club corrézien avant de rejoindre le Racing cet été. Pour son retour à la compétition en général, et pour son premier match avec les Ciel et Blanc en particulier, Berbizier a fait un choix délicat car c’est toujours difficile de jouer contre son ancien club.
Le Racing n’a jamais perdu contre Brive – à Colombes ou chez eux – en deux ans mais les scores ont toujours été très serrés (18-23; 6-6; 10-18; 25-18), donc je pense que s ‘il y a victoire, elle sera belle car dur à obtenir !

Bruits de couloir

Cette semaine, c’était le retour des mondialistes Lionel Nallet et Fabrice Estebanez à l’entrainement, je pensais qu’ils seraient gardé au chaud pour la HCup, mais ils doivent être en forme (voir indispensable !), car Pierre Berbizier n’a pas hésité à les intégrer dans le squad du WE.

La rumeur de la semaine dernière, qui donnait l’arrivée de Ryan Cross en tant que joker médical pour combler l’absence de l’Italien Mirco Bergamasco au Racing, a été confirmé. Je ne connais pas ce joueur mais je peux simplement vous dire qu’il était le joker médical de l’USAP et qu’il a 18 sélections en équipe d’Australie, je lui souhaite la bienvenue en attendant de le voir sur le terrain.

Les Équipes
Le staff a décidé de réintégrer les cadres comme LoCicero, Cronje, Hernandez et Wisniewski.
Racing
Avants : 1 LoCicero, 2 Arganese, 3 Orlandi, 4 Ghezal, 5 Qovu, 6 Vaquin, 7 Battut, 8 Cronje(cap)
Arrières : 9 Loree, 10 Hernandez, 11 Imhoff, 12 Bousses, 13 Vakatawa, 14 Bobo, 15 Germain
Remplaçants : 16 Noirot, 17 Ben Arous, 18 Nallet, 19 Leo’o, 20 Durand, 21 Wisniewski, 22 Estebanez, 23 Coetzee

Brive
Avants : 1 Kakovin, 2 Natriashvili, 3 Cardinali, 4 Uys, 5 Mela, 6 Claassen, 7 Bias, 8 Ledevedec
Arrières : 9 Belie, 10 Spedding, 11 Cooke, 12 Noon, 13 Mignardi, 14 Boussuge, 15 Caminati
Remplaçants : 16 Khinchagishvili, 17 Henn, 18 Dubarry, 19 Caisso, 20 Luafutu, 21 Pejoine, 22 Atayi, 23 Barnard

Donnez votre avis