Machenaud/Michalak, la belle affaire - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Machenaud/Michalak, la belle affaire

Alignés pour la deuxième fois consécutive, Machenaud et Michalak se sont trouvés les yeux fermés contre les Wallabies.

Machenaud - Michalak, la belle affaire

Machenaud – Michalak, une charnière en or ? (photo Midol)


La paire pourrait bien être reconduite pour le second test de cette tournée automnale face à l’Argentine samedi. Et pourquoi pas s’imposer dans la durée.

Un alliage d’expérience, de fougue et de jeunesse.

D’un côté, le jeune Machenaud (23 ans), deux sélections au compteur,  en pleine éclosion. La nouvelle pépite du Racing (passé par l’UBB et le SUA) n’a pas manqué de cran pour son premier match au Stade de France. Face aux Australiens,  et malgré quelques minutes de flottement en début de partie, il s’est envoyé sans compter, solide en défense et très rapide sur ses sorties de balles. Il s’est parfaitement hissé à la hauteur de l’événement et a marqué les esprits.

De l’autre, Fred Michalak, le toulousain devenu toulonnais, en train de réaliser ce que l’on pourrait appeler un retour en grâce, puisqu’il n’a fait que quelques piges et pas de Coupe du Monde sous l’ère Lièvremont. Pour sa 57ème apparition en bleu, la première remontant  il y a 11 ans précisément ( et oui ça file un coup de vieux), le joueur du RCT s’est éclaté, et a livré une copie presque parfaite. Impeccable sur les plaquages, irréprochable face aux perches, ce qui n’a pas toujours été le cas en EDF, il a aussi retrouvé sa vista dans le jeu au pied, et ses appuis magiques. En témoigne ce ‘tactac®’ magnifique qui met Fofana sur orbite pour le deuxième essai français. Une accélération qui a soulevé le Stade de France, et rappelait qu’à 30 ans, il n’avait pas perdu ses cannes de feu.

Revoir le essais de France-Australie

Seul nuage à l’horizon si Michalak veut confirmer: la (saine) concurrence qu’il rencontre en club avec Wilkinson, unique ouvreur du Top 14 qui pouvait l’empêcher de s’imposer en 10. Mais peu importe, le joueur semble s’accommoder de cette alternance. Résolument plus posé et mâture depuis son retour en France, il doit maintenant s’imposer dans la durée (et un peu plus dans le vestiaire des bleus), car la route est longue jusqu’à 2015…

Charnière à durée indéterminée ? Alors, ces deux là, malgré leur différence d’âge, vont-ils bouleverser la hiérarchie et s’imposer comme la paire préférée de PSA ? Parra et Trinh Duc ont en tout cas du souci à se faire.

Voir aussi: Philippe Saint-André : « le même groupe de 24 joueurs face à l’Argentine »

1 commentaire sur “Machenaud/Michalak, la belle affaire”

  1. […] On notera également la performance magistrale de Louis Picamoles et le bon match de la paire Machenaud-Michalak, à l’image de ce qu’elle avait déjà pu livrer face à l’Australie. […]

Donnez votre avis