L’ERC a la main lourde : 8 semaines pour Delon Armitage, 2 semaines pour Antoine Battut - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

L’ERC a la main lourde : 8 semaines pour Delon Armitage, 2 semaines pour Antoine Battut

L’ERC a toujours la main lourde. Surtout quand vous plaidez non coupable. Preuve en est, la sanction de huit semaines infligée au Toulonnais Delon Armitage, pour un plaquage cathédrale sur le Montpelliérain Pierre Bérard. Antoine Battut, qui avait reçu un carton rouge face au Munster pour un coup de genou (imaginaire?) a plaidé coupable; il est suspendu pour deux semaines. Faites entrer les accusés.

Delon Armitage : 8 semaines de suspension

Delon Armitage : 8 semaines de suspension

L’ERC n’est jamais très clémente avec les clubs français. Et elle l’a à nouveau montré lors de son audience disciplinaire de la 6ème journée de H Cup.

Delon Armitage plaide non coupable et prend 8 semaines
Cité pour un plaquage cathédrale sur Pierre Bérard, le Toulonnais Delon Armitage a décidé de plaider non coupable. Mal lui en a pris puisqu’il a été décidé que son plaquage méritait une sanction de niveau intermédiaire, relative à la règle 10.4 (j). Delon Armitage sera autorisé à rejouer le lundi 18 mars 2013. Une sanction lourde pour un geste certes dangereux mais en aucun cas méritant deux mois de suspension. Jugez-en par vous même.

Antoine Battut plaide coupable et prend 2 semaines
Antoine Battut , qui avait reçu un carton rouge après seulement cinq minutes de jeu face au Munster pour un prétendu coup de genou dans un regroupement, est suspendu pour une durée de deux semaines. La commission de discipline a estimé que le geste (si geste il y a) méritait une sanction de niveau bas, soit trois semaines. La suspension a été réduite d’une semaine pour « bon dossier disciplinaire » et pour avoir reconnu le geste…ou en tout cas plaidé coupable. Car pour ne rien vous cacher, on a revu les images et il n’y a absolument rien. Vraiment rien. Antoine Battut sera autorisé à rejouer le lundi 4 février 2013.

Bonus spécial homonyme : Joe Van Niekerk (Rovigo)
Pour un plaquage dangereux/cathédrale sur James Hook, le centre de Rovigo a été exclu à quelques minutes de la fin du match face à l’USAP. Il ne s’agit pas, bien entendu, du troisième ligne centre du RCT. Toutefois, on ne sait pas si cela a joué en sa faveur…ou non. Les images de son geste.

Donnez votre avis