Le RCT tire à boulets rouges sur le Midi Olympique et Rugbyrama - Rencontresaxv.fr Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

Le RCT tire à boulets rouges sur le Midi Olympique et Rugbyrama

Le RCT a lancé sa saison. Pas de la façon dont nous l’attendions. Ce, quelques heures avant le match qui l’oppose à Montpellier en ouverture du Top 14, en publiant une lettre ouverte au Midi Olympique, où le club Toulonnais souligne le « manque de sérieux » du bi-hebdo. La voici.

Le RCT n'apprécie pas tellement les propos relatés dans le Midol et Rugbyrama

Le RCT n’apprécie pas tellement les propos relatés dans le Midol et Rugbyrama


« Nous ne tenons plus spécialement à ce que de l’espace journalistique soit consacré à notre club dans le Midi Olympique ni dans son support Internet Rugbyrama. Nous estimons que le Midi Olympique défend des valeurs rétrogrades et obsolètes. Vous savez user et abuser de notre modèle économique pour vendre des espaces publicitaires à nos partenaires et gonfler vos ventes dans le Sud de la France ou ailleurs. Vous dénigrez l’argent dans le rugby alors que vous n’hésitez pas à participer à toutes les réceptions champagne millésimé grand cru ou week-end en notes de frais et suites royales pour voir un match. Le montant des subventions publiques ne fait pas l’objet de vos questions lorsque vous interviewez Thomas Savare, le président du Stade Français Paris (édition du 8 juillet 2013), qui peut jouir, et grand bien lui fasse, d’un stade à 200 millions d’euros. Vous faites même preuve de malhonnêteté dans l’interview de Serge Blanco du 1er juillet dernier titrée « On va tous crever ». Il eut été bien de préciser que les problèmes de sponsoring et de partenariat que peut rencontrer le Biarritz Olympique sont surtout de la responsabilité de la société « Ovalie Communication » lancée par le groupe La Dépêche, propriétaire du Midi Olympique. Si Ovalie Communication, qui gère la régie partenariat et marketing du club basque, n’a pas rempli ses objectifs, ce n’est pas, comme vous cherchez à la faire croire, dû à une crise économique dans le rugby mais à l’incapacité de votre filiale à développer le chiffre d’affaire partenarial d’un club prestigieux comme Biarritz. Enfin, pour vos prochaines enquêtes et interviews nous vous conseillons d’abord un passage par quelques écoles de journalisme dont vous trouverez la liste ci-dessous :

École supérieure de journalisme (ESJ).
Centre de formation des journalistes (CFJ).
Master de journalisme de Science Po Paris.
Institut pratique de journalisme (IPJ).
Centre universitaire d’enseignement du journalisme.
Master de journalisme du Celsa.
Institut français de presse (IFP).
École de journalisme de Toulouse (EJT)
Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA).
École publique de journalisme de Tours.
École de journalisme de Grenoble (EJDG).
École de journalisme et de communication de Marseille (EJCM).
IUT de Lannion. »

Je peux vous dire qu’on ne va pas leur donner tort !

27 commentaires sur “Le RCT tire à boulets rouges sur le Midi Olympique et Rugbyrama”

  1. christian dit :

    Fidèle lecteur du Midol je ne peux pas m’empecher de remarquer la

    partialité de ce journal plus particulièrement sur les clubs sud

    ouest : Toulon et PARC pro D2

  2. cedric dit :

    Une fois de plus, le RCT use a sont tour de la presse pour faire parler de lui. Ce qui tout a fait normal après tout, coup pour coup etc … Moi je dit ! bien fait pour vous les journaux sportifs et autres site web, vous n’avez qu’à leurs faire plus de pub.
    A bon entendeur.
    Salut

  3. Céline dit :

    Que le RCT n’apprécie guère le journal Midi Olympique et le fait savoir c’est une chose qu’on appelle la liberté de pensée et d’expression. Par contre, qu’il se permette de donner des conseils sur le recrutement des journalistes c’est ce qu’on appelle de la dictature. Eh oui messieurs les dirigeants du RCT, le midol a lui aussi le droit à la liberté de pensée et d’expression. Ce n’est peut être que de la presse sportive pour certains mais cela reste une presse. La liberté de la presse est l’un des principes fondamentaux des systèmes démocratiques qui repose sur la liberté d’opinion, la liberté mentale et d’expression. A bon entendeur!

  4. brigitte dit :

    Je prenais le lundi et vendredi le Midi Olympique. Depuis les dernières journées Top14 et Hcup saisons 2012-2013 Je n’achète plus ce journal.
    Marre de leurs commentaires (de même que canal+)vivement que bein sport achète le Rugby

  5. Didier dit :

    Bonjour,
    Je lis MO depuis 1961 et j’ai toujours admiré la plume de MM. Gatineau, Nayrou, Voivenel qui avaient une grande connaissance du rugby et surtout de sa philosophie. Ils ont fait de MO un des seuls journaux de France à belle littérature. Aujourd’hui, Jacques Verdier a repris le flambeau avec une grande compétence et un amour du verbe incomparable. Il a su recruter des jeunes journalistes talentueux et garants de l’esprit de notre sport, notamment Marc Duzan (quelle talent sémantique!) et Léo Huisman. Continuez et tant pis pour les béotiens et pour les jaloux. Vous êtes sans aucun douteles gardiens du temple Rugby!
    Didier Blanc -Montauban

  6. dominique dit :

    ça fait longtemps que je n’achète plus ce journal devenu trop partial

  7. marcel dit :

    Tout ce que l’on souhaite c’est que les journalistes restent (autant que possible) neutres , après leur boulots ils peuvent afficher leurs préférences .C’est vrai que de plus en plus de gens se rendent compte de vos préférences cassouletienne rugbystique ,mais pour vous cela simple injuste ? Bon ,et bien continuer ,vous avez toujours raison , a part que vous vivez grâce au rugby , et pas grâce à certaines équipes de rugby

  8. ALEX dit :

    Un journal sportif qui « trempe la plume dans la plaie », c’est le principe même du journalisme! Quand le midol questionne le tournant libéral pris par le rugby, je dis bravo et en plus ils savent écrire…continuez.

  9. Pascal dit :

    je supporte Clermont donc je ne suis pas en osmose avec les dirrigents toulonnais mais la je suis tout a fait d’accord avec leur lettre .

  10. Robert R dit :

    Je voudrais dire que Mo est très claire dans sont analyse sur les clubs, ainsi que sur les rencntres du WE

  11. michel dit :

    J’espère qu’en 2080 vous aurez retiré cet article. Ca fait un peu rababeou depuis le temps

  12. philippe dit :

    Mon avis est le suivant si on avait fait joué gallion et codorniou à la première finale de la coupe du monde
    on mettait toutes les chances de notre côté , mais c’était les magouilles d’avant ….
    et ça continue …
    Les pôles d’intérêts vont peut-être changer …
    faut faire avec et le président du RCT a bien raison de faire connaître son point de vue!

    Toutes mes salutations rugbystiques

  13. Henri dit :

    C’est hallucina

  14. RUGBYMEN dit :

    CE journal a la couleur du pipi il a trop de facilité de descendre les joueurs et les club ses journalistes non jamais jouer au rugby des Pierre Ménes en puissance alors je demande au club et aux joueurs de déposer des plaintes en justice sur ce journal apres on verras des joueurs sont dans la merde a cause des ses journalistes et je parle pas des petit club

    alors la ffr et la ligue faite quelque chose vos mur on des oreilles

  15. pat dit :

    Il est vrai que les journalistes nous « bassinent » un peu avec leur « star » et leur rubrique « experts » de ci de ça tous celà bien entendu sur fond d’argent et il est dommage que beaucoup d’entres eux n’ont certainement jamais touché un ballon de rugby ,mais certains ont une analyse plus intéressante que certaines « stars rugbystiques »qui vraiment ne voient pas plus loin que leur nombril!!et se prennent vraiment pour des « stars »mais business is business!!! et au fait c’est quoi une « star « hormis le fait de toucher un peu d’argent…PARDON BEAUCOUP D’ARGENT

  16. bruno dit :

    mr boudjellal n’avais pas assez d’argent pour hacheter un club de foot , et ca c’est dommage .je propose une souscription pour qu’il parte de notre sport; aidons le a acheter un club de footeux ; ca devient nauseabond ce club ; des qu’ils perdent ,c’est la faute de l’arbitre ;laporte connait tout ; boudjellal rien , un public de footeux qui siffle sur tout les buteurs (il fallait voir a glasgow : quel contraste , pas un sifflet sur les tentavives de wilkinson; remarquable ; avec boudjellal et laporte c’est la fin ils sont la pour faire du fric ;le rugby perd ses valeurs, bon je vais arreter car y’a tellement a dire sur ce club de M.. ;; si ce sport evolue dans cette direction ,je crois que j’arreterais de le regarder un jour ; y’a longtemp deja que j’ai abandonné le cousin hiddeux (foot) on en prend le chemin (vive le liberalisme vive boudjellaal vive laporte qui detiennent « les vraies valeurs »

  17. loic dit :

    J e n’achète plus ce torchon ni pour emballer mes poissons ni pour « la cabane au fond du jardin » Le RCT est un club extraordinaire(comme tous les autres) fait par des gens ordinaires et les journalistes de midol, enfin journalistes, disons les pisse copies ne connaissent pas grand chose au final par contre ils savent compter les €…a voir les choses de trop près.. ce journal (?) n’a plus rien avoir avec le rugby, partialité et connivence de tout bords auront tuer ce sport comme le foot aujourd’hui…

  18. mohican dit :

    défendre Biarritz et dire des vérités connues c’est bien ! les digérer c’est plus dur !

  19. james dit :

    Voilà qui est très clair : le RCT pense acheter des articles amicaux en faisant des petits cadeaux aux journalistes. Boudjellal estime que son fric peut tout acheter et lui donne tous les droits, y compris en l’occurrence celui d’être incritiquable. Et se permet en plus de donner la leçon! Le tout sur fond de parano victimaire, symptôme typique des mégalos égomaniaques. Voilà bien les valeurs qui pourrissent le rugby, merci et bravo à ceux qui prennent encore la liberté de le dire.

  20. Alain dit :

    Il faut en finir avec les propos du monsieur qui a fait de son club un club de mercenaires. Boudjellal est la caricature du propriétaire de club, qu’il aille investir dans le sport des manchots, mais la mis est peut-être plus importante.Le rugby français est pourri par ces gens-là.

  21. Max dit :

    Que de fiel, que d’amertume mais il faudra vous y faire le rugby est un sport national , il n’est plus réservé au sud ouest, et si MO veut survivre il devra en tenir compte
    Si le modèle Boudjelal ne vous convient pas j’en suis désolé, mais pour moi il a sauvé mon club

  22. christian dit :

    Suite a tout se qui est écrit j’aimerai que les journaux et les télés ne parlent plus de Toulon ,et la nous verrons se qui ce passera , les dirigeants de TOULON risques de ne pas etres d’accord ,car ils ce servent de tous les médias pour dires n’importe quoi mais pour que l’on parle de TOULON ? ALORS MESSIEURS LES MEDIAS CONTINUEZ VOTRE TRES BON TRAVAIL SANS PARLER DE TOULON ET NOUS VERRONS ?????????????

  23. Pascal dit :

    Suite au commentaire débile de christian, je pense qu’il est normal de parler d’un club comme Toulon qui est double champion d’europe. Mais il est vrai qu’en France un club, une entreprise qui gagne est toujours critiqué. Christian doit être un bon petit franchouillard comme les aiment les perdants éternels.

  24. Michel dit :

    Bien la campagne pour l’élection du président de la fédération est bien lancée;le couple directeur_président du R.C.T. tient à dissuader la critique libre et donc la liberté de la presse;j’espère que nous serons nombreux à défendre une conception de l’avenir du rugby qui ne se limite pas au triomphe du toujours plus de fric pour être « moderne ».

  25. Claude dit :

    Je suis biterrois et j’aimerai qu’un mécène comme le président du RCT vienne donner à mon club son lustre d’antan.

  26. Yves dit :

    j’ai lu pendant des années M.O. j’ai arrêtè de le lire quand j’ai compris que ce journal  » fabriquait  » la composition du 15 de France.
    cet hebdo se prenait pour la bible du rugby.
    C’est bien que des clubs donnent leur opinion.Je ne suis pas supporter de Toulon mais je lis avec attention tout de que dit Mr Boudjellal, le premier avoir compris le rugby professionnel, n’en déplaise aux jaloux ou aigris.

  27. ôjô dit :

    lorsque l’on voit que la finale du trophée Jean Prat (Féd 1) 2014 qui devait opposer Massy (région parisienne) à Montauban sur terrain neutre s’est finalement déroulée près de Bordeaux, on a tout compris du sens de la territorialité de la Fédé dont le Midi Olympique est le creuset et le porte étendard: les questions qui intéressent l’ovalie sont d’abord l’affaire du sud-ouest, un point s’est tout!!!

Donnez votre avis