Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Dany, le magnifique ?

N’en fait-on pas tout un plat? Voilà à peine quelques jours que Dan Carter a posé le pied en France, plus précisément à Perpignan, qu’il est déjà adulé par le peuple catalan. Mais pas que…et c’est ce point que je souhaite aborder.

Bien sûr, c’est un évènement que l’arrivée du néo-zélandais. Midi Olympique a d’ailleurs jugé utile de titrer la Une de son journal du vendredi (ndlr : 12 décembre 2008) et du lundi (ndlr : 19 décembre 2008).
Celle du vendredi est compréhensible – alors que Carter allait jouer son premier match pour l’USAP. Celle du lundi l’est moins.
Alors que les clubs français ont passé un week-end plus que difficile, Midi Olympique déroule sa Une sur Dany, le magnifique et sur le retour de Chabal en France.

Vendre du papier, c’est sûr, c’est intéressant. Et l’arrivée de Carter et la future de Chabal devrait « booster » les ventes du journal du rugby. Parler du niveau de jeu de nos clubs français, c’est peut-être moins vendeur mais c’est toujours plus problématique.

Salvateur pour qui? Pour la vente du bout de papier jaunâtre? Surement et ils ne peuvent que remercier l’encadrement catalan.

Le mal français…

Récupéré d’un très bon livre d’Alain Peyrefitte, ce titre vient servir une note d’un week-end déroutant et décevant pour le rugby français.

A commencer par Clermont qui est passé si près d’un exploit à Thomond Park. A quelques minutes d’un exploit qui lui tendait les bras. Rageant pour les jaunes et bleu qui se voient éliminé bien avant les quart de finale comme l’année passée. On ne va pas refaire le match bien sûr mais le geste de Jamie Cudmore a pesé dans la balance. On ne sait pas de quel côté?! Celui de l’arbitre aussi qui aurait dû à sortir les deux…pour de bon.

L’ASM à 14, a fait un match énorme pendant 76 minutes. Qu’en aurait-il été à 15? On ne le saura jamais mais dans un jour comme celui-ci, il y avait vraiment la place de battre le Munster. C’est cruel. Mais l’ASM doit s’appuyer sur ce match pour enfoncer des portes en Top 14 et ramener le bouclier en Auvergne.
C’est d’autant plus cruel que Montauban est venu à bout de Sale.

Pour une poignée de minutes…

Ce fut aussi le mal de Paris qui, une nouvelle fois, ne verra pas les quart de finale de la H-Cup, puisqu’ils sortent d’une double défaite face aux Harlequins. Pas fichu de garder la balle au chaud deux minutes comme l’avait fait son adversaire la semaine passée. Nul. Le constat d’une équipe qui se cherche encore et qui a vécu une fin d’année décevante avec ces deux revers. Paris va devoir se ressaisir contre l’Aviron en championnat.

Alors le mal n’a pas touché que Clermont mais bel et bien Paris qui par manque d’expérience – j’ai envie de dire – sont éliminé de la H-Cup.

Il y a bien que Toulouse qui a les dents longues et qui enchaine les victoires. Pas encore qualifié mais sur la bonne voie après 4 victoires, Toulouse devrait terminer – au pire – deuxième et se qualifier.

Pour les autres, ça sera mission presque impossible. Il n’y a bien que Perpignan et son nouveau venu Dan Carter qui peut garder un infime espoir de se qualifier. Et encore ! Avec 9 points, l’USAP va devoir prendre 10 points lors de ces deux derniers matchs. Autant dire que ce n’est pas fait. Loin de là.

Castres et Biarritz sont d’ores et déjà éliminé. Malgré tout, Castres, avec courage, l’a emporté face au Leinster. Biarritz, n’y est plus. Ajouter à cela des conditions de jeu très difficile. Défaite 6-10 face à Cardiff.

Les clubs français ne dominent plus la coupe d’europe comme il y a de cela quelques années. Elle est loin la belle époque. Les britanniques ont progressé pour arriver à un niveau moyen bien supérieur au notre.

Réveillons-nous !

Au coeur de la vie d’un joueur professionnel…

Vous avez toujours voulu tout savoir sur la vie d’un joueur professionnel au sein de son club? Alors Life Inside a Pro Rugby Team est fait pour vous.

Joe Ward, talonneur du club de rugby des London Wasps y raconte sa vie de joueur. Passionnant !

A lire.

Gagner ou oublier l’Europe…

Ce week-end sera décisif. Nous en serons plus sur la santé européenne de nos clubs français dimanche soir. Et la tâche ne sera pas facile.

Tandis ce que les prétendants se déplacent, les éliminés reçoivent. Après la déconvenue du stade français qui n’a su s’imposer dans son antre la semaine passée, il va falloir aller chercher 4 points à Londres pour penser la suite.

Après sa victoire convaincante face au Munster (25-19), les clermontois doivent réaliser un exploit en s’imposant à Thomond Park.
Toulouse, de son côté, se déplace à Newport pour assurer sa qualification (ou presque).

On en oublie bien sûr. Les Castres, Biarritz, Montauban ou Perpignan qui va voir la première apparition de Dan Carter. On les oublie. Pour quelle raison. Car ce n’est plus Europe qu’ils doivent penser mais bien au championnat .
Arrêtons de se voiler la face. Les clubs français n’ont pas tous la même implication dans cette coupe d’Europe (on pourrait parler du Challenge Européen).

A mon sens, tout au plus deux clubs vont se qualifier pour les quarts de finale. Lesquels? Il est trop tôt pour le dire. Mais le week-end sera décisif et démontrera si les clubs français ont vraiment une place dans cette H-Cup version 2008/2009.

Sans une hausse du niveau de jeu, les prétendants n’auront plus qu’une chose à briguer : le bouclier.

Sortir du couloir et l’emporter !

A votre avis, combien de clubs vont se qualifier?

La LNR lance sa boutique en ligne…

Il y a quelques jours la ligue nationale de rugby (LNR) a lancé sa boutique de produits dérivés rugby avec l’aide de rugbycenter. C’est ni plus ni moins qu’une déclinaison de leur site de ventes actuel. Toutefois, la LNR a désormais son site e-commerce. A noter aussi la présence de très peu de produit comparé à un site comme rugbyshop, que je vous invite à consulter.

Rencontres à XV au coeur du rugby…

Rencontresaxv.fr innove et vous propose de retrouver chaque début de semaine les meilleurs images grappillées sur le net. Des ratés, des essais, des exploits, des désillusions, rencontresaxv.fr vous plonge au cœur du rugby.

Retrouvez l’ensemble des vidéos dans la rubrique du même nom.

Pas verni…

Pour un sous. Pas verni les équipes françaises en ce week-end européen (H-Cup). La faute a beaucoup de fébrilité dans le jeu et de trop grosses erreurs.

Je pense dans un premier temps à cette équipe de Paris qui malgré les pitreries chevaleresque de l’avant match n’ont su venir à bout d’une équipe des Harlequins très forte en défense et surtout réaliste et opportuniste.
Les deux erreurs de la première mi-temps de l’arrière garde parisienne (et notamment Camara pour ne pas le citer) ont été de trop.
Pour le reste pas assez de percussion, de fixation et du travers pendant les 40 minutes du deuxième acte à l’instar d’un Bastareaud qui m’impressionne de journée en journée. Il en fallait malheureusement plus en ce premier samedi de décembre pour vaincre.

Dans un second temps, je pense a l’ASM auteur d’un match solide contre une équipe du Munster qui cette année encore ramène un point du Michelin.
Clermont n’a toujours qu’une seule possibilité de se qualifier : gagner ses deux déplacements outre-manche et battre Montauban à la maison. La deuxième place qualificative s’éloigne tant les équipes des autres groupes se tiennent en joue (qui plus est celui de Paris).

Perpignan malgré un essai de 90 mètres s’incline en toute logique sous les yeux d’un dan carter pas forcement enchanté à une semaine de recevoir Leicester. Espérons que la bote et le jeu du néo-zélandais arrivera à donner un peu de tonus a cette équipe catalane qui ne s’en sort plus en coupe d’europe depuis deux ans.

Il ne reste alors que Toulouse qui fait la loi chez lui. Un Toulouse qui a les yeux rivés vers un double objectif championnat-H-Cup. Nul doute qu’il y a le potentiel dans les rangs rouge et noir, l’equipe que tout le monde adule.

Biarritz quand à lui n’est toujours pas remis…

La coupe d’europe à donc vu deux victoires françaises ce week-end et aussi vu des clubs français bien loin des 1/4 de finale. A t-on le niveau européen cette année face à des équipes pour qui la H-cup est
l’objectif de l’année?

Des éléments de réponse nous en avons. Des certitudes nous en aurons la semaine prochaine.

Une histoire de classement…

Ils avaient pourtant annoncé en début de saison sans prendre trop de risque que le Top 14 (pas encore Orange à l’époque) était plié. Qu’on reverrait la bande des 4. A la mi-championnat, Midi Olympique reconnaitrait-il son erreur?! En est-ce vraiment une?

La classement, voyons. Le même classement qui envoie la France au charbon dans 3 ans. L’aparté est de rigueur.
Le classement, qui n’est, ni plus ni moins (à peu de chose près) celui de la mi-juin 2008.
Toulouse, Paris, Perpignan, Clermont et la surprise Bayonne qui s’est fait chahuter en conquête par ces mêmes toulousains le weekend dernier. Rebelotte?

Clermont qui ne tourne pas comme l’an passé a compris à bien des égards qu’il n’était pas essentiel de terminer devant où toutefois que ça ne servait pas à ramener le bout de bois à la maison. A quoi bon alors s’enthousiasmer en Une? Le championnat n’est pas ouvert. Il n’est juste pas « archi » dominé comme l’an dernier.

Au plaisir d’un pays basque qui n’attendait pas – pour ainsi dire – les bleus et blanc de l’Aviron. Un Aviron qui se déplacera à Paris à la veille de noël pour se jauger. Et si Bayonne venait à le perdre. Pourrions-nous encore parler d’un championnat ouvert qui voit une équipe de Brive surprenante. Bien mais pas encore assez pour être devant. Alors, si ouvert que ça? Pas tant.

N’oublions pas que la régularité et le maître mot. Quand il s’agit de vendre, la surprise à bon dos. Rendez-vous en juin prochain.

Toulouse, Paris, Clermont, Perpignan? Dans quel ordre? Pensez-vous à une surprise? Qu’un de ces quatre n’y sera pas?