Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

brive (photos, vidéos)

ASM. Wesley Fofana se balade dans la défense briviste

L’ASM n’aura pas manqué sa dernière sortie cette saison au stade Marcel Michelin en infligeant un cinglant 57 – 14 à Brive, inscrivant 8 essais dont deux du centre international Wesley Fofana en l’espace de trois minutes.

Wesley Fofana essai

Wesley Fofana se balade dans la défense briviste

Brive aura bu le calice jusqu’à la lie en s’inclinant lourdement dans un stade Marcel Michelin qui « fêtait » les départs de Lionel Faure (auteur d’un essai), Brent Russell (auteur d’un essai), Alexandre Audebert, Jason White et de Gonzalo Canale. Malgré cette victoire, Clermont doit se contenter de la deuxième place et disputera sa demi-finale de Top 14 contre Toulon ou le Racing, le dimanche 3 juin. [Read more →]

15 mai 2012   Pas de commentaire

AMLIN Challenge Cup : quatre clubs français en demi-finales

C’est un sans faute pour les clubs français dans la plus petite des coupes d’Europe. Le Stade Français, Toulon, Biarritz et Brive se sont qualifiés pour les demi-finale de l’AMLIN Challenge Cup. Ils se disputeront une place en finale à la fin du mois d’avril.

Le programme complet des demi-finales d’AMLIN Cup

Vendredi 27 avril 2012 (horaire à définir) : Toulon – Stade Français Paris
Avec 7 victoires cette saison en autant de matchs de Coupe d’Europe, le Stade Français Paris – après sa victoire sur Exeter 22 à 17 (retrouvez les essais du match en vidéo) – se déplacera au Stade Mayol avec la ferme intention de se qualifier pour sa deuxième finale de rang après une finale perdue en 2011 face aux Harlequins. Ces derniers ont pris la foudre au stade Mayol face à un Toulon des grands soirs (37-8).

Une demi-finale 100% Top 14 avant, peut-être, un barrage Toulon – Stade Français à la fin mai.

Samedi 28 avril ou dimanche 29 avril : Biarritz – Brive
Biarritz, qui restait sur quatre victoires consécutives en championnat, est allé s’imposer chez les London Wasps (26 à 23), encore est toujours, grâce à une énième pénalité de Dimitri Yachvili à 5 minutes de la fin. Le BO n’est plus tout à fait le même depuis le retour de leur demi de mêlée et buteur international.
De son côté, Brive, grâce à une défense énorme, s’est qualifié en l’emportant 15 à 11 sur les Scarlets. Le 10ème du Top 14 recevra le 9ème. Il y a une finale en jeu et surtout une place en H-Cup la saison prochaine en cas de victoire finale. Pour sauver deux saisons ratées.
Pour la petite histoire, le 10 mars dernier, le BO l’avait emporté 26 à 11 devant Brive à Aguilera.

10 avril 2012   Pas de commentaire

MHR – Brive : la faute de Fakaté sur Caminati

Rien ne va en ce début de saison pour le finaliste du dernier Top 14. Défait la semaine passée au stade Yves-du-Manoir de Colombes face au Racing (30 à 22), Montpellier souffre de l’absence de ses internationaux. Le MHR s’est à nouveau incliné, sur son terrain, 28 à 12.

On pourrait presque résumer le début de saison du MHR par cette faute de Aliki Fakaté sur Julien Caminati. Une faute sanctionnée par un carton jaune – dès la 10ème minute – qui permettra aux Brivistes d’accentuer leur avance malgré un manque de réussite au pied de l’arrière du CAB.

Dernier au classement après deux journées, les hommes de Fabien Galthié se déplacent vendredi à Charlety pour affronter le Stade Français. Brive, de son côté, se déplacera à Aimé Giral pour affronter l’USAP.

6 septembre 2011   Pas de commentaire

La Rochelle : le match de la dernière chance

Eu égard aux affiches de cette 23ème journée de Top 14, le match entre Brive et La Rochelle sera le match à suivre du week-end. Ce sera également le match de la dernière chance pour les Rochelais s’ils veulent conserver leur place en Top 14. Explications.

La Rochelle, 4 matchs, 4 points de retard
La Rochelle pointe à la 13ème place synonyme de descente à l’étage inférieur. Il reste désormais quatre matchs à Serge Milhas pour partir sur une bonne note : un déplacement à Brive, la réception d’Agen, un déplacement à Clermont, puis pour finir, la réception de Bayonne.

Autant dire que ce déplacement à Amédée Domenech est capital pour La Rochelle. Une défaite, même avec un bonus défensif, les placerait dans une situation plus que délicate. Brive, qui n’a pas une fin de championnat simple (Biarritz, Montpellier et Agen) pourrait tout de même compter jusqu’à 8 points d’avance. Un net avantage qui pourrait s’avérer décisif à la fin du bal.

Le club des 3
Ils seront trois à se disputer les deux places du maintien : Agen, Brive et La Rochelle. Le classement après 22 journées :
11. Agen | 38 pts
12. Brive | 37 pts
13. La Rochelle | 33 pts

Rencontresaxv.fr tente d’imaginer la fin de championnat des trois clubs :
Agen : 4 points face à Castres, 1 point face à La Rochelle, 0 point face au Racing et 4 points face à Brive soit un total de 47 points
Brive : 4 points face à La Rochelle, 1 point face à Biarritz, 4 points face à Montpellier, 1 point face à La Rochelle soit un total de 47 points (en cas de victoire face à La Rochelle)
– La Rochelle : 1 point face à Brive, 4 points face à Agen, 0 face à Clermont, 4 points face à Bayonne soit un total de 41 points (en cas de défaite à Brive)

La seule chance de se sauver pour La Rochelle serait d’aller faire un coup à Brive; les deux clubs seraient alors au coude-à-coude et cela relancerait les Rochelais.

La saison n’est pas finie. Loin de là. Mais le week-end qui vient nous donnera de nombreuses leçons sur la fin de saison des clubs qui luttent pour ne pas descendre en ProD2. Début de réponse samedi soir.

1 avril 2011   Pas de commentaire

Top 14 : quatre clubs de trop?

A un peu plus de la moitié de la saison (15ème journée) le classement du Top 14 en dit long sur les clubs qui joueront la descente…et les autres. On serait presque amené à penser qu’il y a quatre clubs de trop dans notre championnat. Analyse.

Un classement coupé en deux
« Il y a ceux qui ont le pistolet chargè et ceux qui creusent ». Autrement dit, il y a les clubs qui jouent le fameux Top 6 qui conduit vers une demie ou un quart et les autres…qui passent la saison à se battre pour ne pas descendre.
A y regarder de plus près et après 15 journées, on connait déjà les prétendants.
On sait déjà que 4 clubs vont se battre pour ne pas descendre : Brive, La Rochelle, Agen et Bourgoin vont lutter (au moins sur le terrain).

Le 10ème au classement – Perpignan – a aujourd’hui 9 points d’avance sur le 11ème, Agen. Et on ne voit pas comment cela pourrait changer.
Bourgoin, bon dernier et en proie à de gros soucis financier (tout comme Brive) est déjà condamné (Bourgoin vient de se voir retirer 5 points compte tenu de la situation financière du club).

Pouvions-nous nous attendre à autre chose?
Non. Depuis le passage à 14 clubs (en 2005), nous avons toujours eu ce « double championnat ». Il reste juste, en début de saison, à trouver les candidats. Cette année, j’aurais pour ma part échangé Brive et Bayonne.

Ce qui est le plus dramatique, c’est qu’à chaque début de saison, on nous parle des promus comme de belles histoires. Oui, la montée de la Rochelle est belle tout comme celle d’Agen mais bonjour la galère. Une saison à ramer pour ne pas descendre.
Pour la petite histoire, depuis le passage à 14 clubs, seule la saison 2006-2007 a vue les deux promus se maintenir. Alors qui d’Agen et de La Rochelle va descendre? Aucun? Une année d’exception?

Une question de budget?
Si on rapproche le classement actuel et le classement des clubs par budget pour la saison 2010-2011, le constat est frappant. Pas de place pour les petits budgets (voir ci-dessous).
Entre parenthèse, le classement budgétaire du club.

(1.) 1. Toulouse 51 pts
(8.) 2. Montpellier 45 pts
(5.) 3. Racing Métro 92 45 pts
(2.) 4. ASM Clermont Auvergne 43 pts
(4.) 5. Toulon 40 pts
(11.) 6. Castres Olympique 40 pts
(7.) 7. Biarritz Olympique 39 pts
(6.) 8. Aviron Bayonnais 36 pts
(3.) 9. Stade Français 35 pts
(9.) 10. Perpignan 33 pts
(13.) 11. SU Agen 24 pts
(10.) 12. Brive 22 pts
(14.) 13. La Rochelle 21 pts
(12.) 14. Bourgoin 5 pts

Le président de la FFR, Pierre Camou, a relancé le débat sur la mise en place de provinces au moins sur le plan européen. Un débat qui pourrait être associé, en amont, à une réflexion sur la formule actuel de notre championnat de France. Faut-il encore faire souffrir, chaque saison, quatre clubs? Vos idées sont les bienvenues.

5 janvier 2011   13 commentaires

Le point sur la H-Cup 2009/2010

A deux journées de la fin de la phase de poule de la H-Cup, on y voit un petit peu plus clair sur les chances de qualification des clubs français pour cette édition 2009 – 2010.
Tour d’horizon des possibles avant les deux joutes du mois de janvier.

Poule 1
C’est surement la deception de cette coupe d’Europe. Perpignan n’a su tenir son rang de champion de France en titre et n’a pu mieux faire que de la figuration. Malgré sa bonne tenue en Irlande, c’est une vague bleue (pour l’occasion) qui s’est abattue sur Aimé Giral dimanche dernier. Une singlante défaite qui retire toute chance à Perpignan de se qualifier pour les quarts de finale de cette coupe d’Europe.

Est-ce que Perpignan avait sa place. Surement devaient se dire les hommes de Jacques Brunel avant l’entame à Trévise.
Cette défaite dès le premier match face à l’équipe la plus faible du groupe en disait déjà long sur les chances de l’USAP de se qualifier.

La joie de juin a laissé place à la tristesse de décembre. Perpignan devra faire mieux s’il veut prétendre à un nouveau titre de champion.

Munster - Perpignan (24 -23)

Munster - Perpignan (24 -23)

Le Munster devrait se qualifier facilement en tant que meilleur premier car se déplaçant à Trévise et recevant Northampton lors de la dernière journée.

Les qualifiés possibles : Munster

Poule 2
A contrario de la performance de l’USAP, le BO est surement la surprise de cette H-Cup.
Avec un groupe à sa portée (et plus « simple » que celui de Peprignan), Biarritz a su ne pas faire l’impasse sur certains matchs et semble se diriger vers un quart de finale à Anoeta.

Glasgow Rugby 18 - 22 Biarritz Olympique

Glasgow Rugby 18 - 22 Biarritz Olympique

Les qualifiés probables : Biarritz (uniquement, nul doute que Gloucester ne sera pas parmi les deux meilleurs deuxième de sa poule)

Poule 3
Clermont : « La voie royale » titre le Midi Olympique. « Clermont a son destin européen en main » titre La Montagne.

Deux « Une » qui viennent saluer la performance de Clermont à Leicester. Clermont n’a pourtant pris qu’un seul point….celui du bonus defensif qui place Clermont en bonne position pour la qualification.

Avec un sans faute lors des deux dernières journées et en prenant 9 ou 10 points, l’ASM pourrait même recevoir lors des quarts de finale. Une aubaine pour un Clermont qui n’arrive pas à se surpasser lors des grosses échéances.

Leicester - ASM Clermont Auvergne (20 - 15)

Les qualifiés probables : Clermont et Leicester (que je vois gagner à Swansea).
Il reste effectivement deux très gros matchs aux Ospreys. Un déplacement à Clermont et la réception de Leicester.

Poule 4
Tout roule pour le Stade français Paris, en tout cas au niveau comptable. Après une très inquiétante défaite en Ulster, Paris à corrigé le tire et pris une bonne option sur une qualification pour les quarts de finale.

Stade Français - Ulster (29 - 16)

Stade Français - Ulster (29 - 16)

Les qualifiés probables : Paris, seul qualifié?

Poule 5
Toulouse avec 14 points et deux matchs à jouer contre les Harlequins et Sale devrait terminer premier de son groupe. Sale qui peut encore se qualifier recevra Toulouse lors de la dernière journée pour un match « inutile » si ces premiers perdent à Cardiff une semaine plus tôt.

Toulouse - Cardiff (23 - 7)

Toulouse - Cardiff (23 - 7)

Les qualifiés probables : Toulouse et Cardiff

Poule 6
C’est le seul groupe ou les deux premiers totalisent autant de points. La faute à un Brive passait au travers de sa H-Cup. Les brivistes devraient souffrir une nouvelle fois au Leinster le 15 janvier.
La qualification devrait revenir au Leinster devant les London Irish.

Scarlets - Brive (24 - 12)

Scarlets - Brive (24 - 12)

Les qualifiés probables : Leinster et London Irish (meilleur second?)

La synthèse
Quatre clubs français pourraient disputer les quarts de finale de cette H-Cup 2009/2010 : Biarritz, Clermont, Paris et Toulouse.

Je me lance dans un pronostic des quarts de finaliste :

Les quatre meilleurs 1er de groupe (1/4 à domicile) – Biarritz, Munster, Leinster, Clermont
Les deux moins bons 1er de groupe (1/4 à l’extérieur) - Toulouse, Paris
Les deux meilleurs 2ème (1/4 à l’extérieur) - Leicester, London Irish

Affaire à suivre dès le 15 janvier 2010…

Que pensez-vous de ma liste de probables qualifiés?

24 décembre 2009   Pas de commentaire

Ainsi va là Brive…

C’est surement ce que tout Brive attendait hier : une défaite du CSBJ en finale de la Challenge Cup. Une défaite qui envoi les brivistes en H-Cup la saison prochaine.

Doit-on réellement parler de la défaite berjalienne hier ou de la qualification Briviste Tout dépend de quel côté on se place. A en voir le match, Bourgoin n’a jamais fait mine de pouvoir priver Brive de la coupe d’Europe la saison prochaine.

Qui de Brive ou de Bourgoin méritait une place en H-Cup. Aucune si elle se ponctue par une élimination en phase de groupe. Aucune si Bourgoin parvenait à la jouer comme il y a deux ans. Une honte pour le rugby français. Des valises pleines à chaque réception. Des valises pleines à chaque déplacement.
Un club qui va perdre deux joueurs cadres (Parra et David) attirés par deux ténors du championnat. Et pouvaient-ils espérer mieux d’une saison galère qui s’est ponctué par le soulagement d’un maintien (sur le terrain en tout cas) et la qualification pour une finale. Bourgoin n’a pu imiter Clermont. Mais Bourgoin en avait-il les moyens?

Oui su été beau pour ce club. Pour la région. Pour le rugby tout simplement. Mais ce sera pour une autre fois. Pour Brive plus précisément. Gaillard une bonne partie de la saison, les brivistes méritent leur place en H-Cup. Bourgoin l’a décidé.

Espérons que le rugby français se portera mieux la saison prochaine en coupe d’Europe. L’aventure européenne s’est arrêté cette année, à chaque fois avec regrets. Faut-il y trouver une quelconque excuse? L’arbitrage? Non. C’est un manque patent d’envie des clubs français.
Bourgoin l’a montré une nouvelle fois hier !

23 mai 2009   1 commentaire