Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

marc lievremont (photos, vidéos)

XV de France : les 30 sans Domingo et Marconnet

Marc Lièvremont vient d’annoncer la liste des 30 joueurs appelés à défendre les couleurs du XV de France pour la Coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande. Sylvain Marconnet et Thomas Domingo ne seront pas du voyage.

Marc Lièvremont tient son groupe

Marc Lièvremont tient son groupe

Alors que l’on pouvait présager de la non-retenue du Biarrot Fabien Barcella, c’est un autre Biarrot qui ne sera pas du voyage : Sylvain Marconnet. De son côté, le Clermontois Thomas Domingo, qui avait entamé une course contre la montre après sa blessure au genou, n’est pas suffisamment rétabli.

Selon Marc Lièvremont, « c’est un choix médical, sportif et humain« . Au sujet de Thomas Domingo, le sélectionneur a indiqué « qu’il s’y attendait« .

Le groupe des 30 joueurs
Première ligne : Barcella, Poux, Servat, Szarzewski, Ducalcon, Mas, Guirado
Deuxième ligne : Papé, Pierre, Millo chluski, Nallet
Troisième ligne : Bonnaire, Harinordoquy, Dusautoir, Ouedraogo, Picamoles
Demi de mêlée : Parra, Yachvili
Demi d’ouverture : Skrela, Trinh duc
Centre : Estebanez, Mermoz, Marty, Rougerie
Ailier / Arrière : Médard, Palisson, Clerc, Heymans, Traille

Retrouvez toute l’actualité de la compétition sur rencontresaxv.fr.

21 août 2011   Pas de commentaire

Le XV de France passe la seconde dans sa préparation

Place au jeu pour ce deuxième stage de préparation
(Marty Melville-Getty Images AsiaPac)

Changement de décor. Le XV de France a entamé ce matin son deuxième stage en altitude. Après quelques jours de repos en famille, voir en club comme à Biarritz où la présentation officielle de l’équipe a donné lieu à une « Garden Party » sur la pelouse d’Aguiléra, les joueurs se sont rassemblés ce matin à Perpignan. [Read more →]

25 juillet 2011   Pas de commentaire

Marc Liévremont : « l’équipe de France est tout sauf la priorité du rugby français »

Naturellement, rencontresaxv.fr va, petit à petit, se pencher sur l’actualité du XV de France à quelques semaines des tests de novembre et à quelques mois de la coupe du monde. Alors que la semaine aurait pu être calme, revenons sur les déclarations du sélectionneur et les réactions qu’elles ont suscité.

« Même s’il y a eu des avancées, l’équipe de France est tout sauf la priorité du rugby français. J’éprouve une forme de frustration par rapport à ça. Je ne pense pas que ça va aller en s’arrangeant. Parce que le Top 14 est trop puissant. On est parti pour pérenniser un mode de fonctionnement qui est unique au monde. Il fait certes la force du rugby français mais il peut difficilement satisfaire un entraîneur ambitieux qui a envie de se donner les moyens d’avoir des résultats. Je ne vois pas comment ça pourrait bouger en France. » a déclaré Marc Liévremont à Sud-Ouest.

Nous le verrons ici dans les prochaines semaines, Liévremont a raison. Raison de penser que le XV de France n’est pas la priorité du rugby français. Le Top 14 est un des meilleurs championnats du monde. Mais il use et ne laisse la place aux jeunes. A l’essai. Au test. A la maladresse. Le Top 14 est devenu opaque et exigeant. Trop exigeant pour les joueurs en formation. Trop contraignant pour libérer des internationaux à un an de la plus grande échéance mondiale. Le Top 14 et les présidents des clubs forment des machines de guerre vers un bout de bois qui sera soulevé par un groupe de 25 joueurs de classes mondiales mais avec très peu de ressources pour le XV de France ou des mecs usés. Le meilleur exemple à cet égard : Sylvain Marconnet. Serait-il normal ou indispensable (dans le sens pas le choix) de le voir en coupe du monde?

Suite à ces déclarations Patrice Lagisquet et Serge Blanco ont vivement réagi.

Pierre Lagisquet : « C’est une polémique récurrente et elle revient régulièrement à un an d’une échéance aussi importante que la Coupe du monde. […] Si on parvenait à avoir une ligne forte entre la Fédération et ces clubs, entre le staff de l’équipe de France et les staffs des clubs de Top 14, ce serait un pas important et sûrement que ces frustrations s’exprimeraient un peu moins ».

Serge Blanco : « L’entraîneur de l’équipe de France doit avoir envie d’être champion du monde. […] On peut être champion du monde. S’il pleure un an avant parce qu’il n’a pas les moyens comment va-t-il sélectionner des joueurs qui sauront qu’il n’est plus là après le Mondial ? S’il n’a pas envie de faire la Coupe du monde, il s’en va. On n’est pas le football ! »

Non, monsieur Blanco, nous ne serons pas champion du monde même si nous le souhaitons par dessus tout. A quelques jours de l’annonce du groupe pour les test-matchs de novembre, Liévremont se rend simplement compte des difficultés qu’il a à travailler avec un groupe de joueurs épuisés à merci par le Top 14 et l’indifférence des clubs et de la LNR.

Quel est votre avis sur ces déclarations? Qu’est ce que cela augure pour le XV de France? Le débat est lancé.

22 octobre 2010   1 commentaire