Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

pro d2 (photos, vidéos)

Albi-Bordeaux : vers la cour des grands

Dimanche 22 mai, peu avant 18 heures, Albigeois ou Bordelais feront la fête sur la pelouse d’Armandie à Agen. L’une des deux formations aura gagné son ticket pour le TOP 14 et rejoindra Lyon, champion de France 2011, à l’étage supérieur. Les Tarnais ont gagné leur qualification aux dépends de Mont-de-Marsan (21-16) quand les Girondins allaient gagner à Grenoble (19-12).

Entre Albi qui va disputer sa 6e finale en 10 ans, dont trois de PRO D2, et Bordeaux-Bègles nouveau venu à ce stade de la compétition, la bataille semble inégale. Comme elle l’était à Lesdiguières où les locaux accueillaient les Aquitains dans le costume de grands favoris. Oui, mais comme l’a aussi prouvée la victoire de Montpellier à Castres en Barrage de TOP 14, l’insouciance sait venir à bout de l’expérience. Donc l’Union Bordeaux-Bègles (UBB) a gagné. A Agen, sur terrain neutre, l’UBB voudra renouveler ce qu’on présente comme un exploit contre des Albigeois brouillons à domicile face à Mont-de-Marsan. Il a fallu attendre les arrêts de jeu pour voir les locaux l’emporter sous des trombes d’eau, et sans vraiment convaincre.

Mais l’essentiel était de se qualifier sauvant du même coup son honneur. Après avoir mené durant 17 journées, les hommes d’Henry Broncan ont vu Lyon puis Grenoble leur passer devant au classement. Au même moment, l’Union Bordeaux-Bègles trouvait sa vitesse de croisière et s’installait définitivement dans le quintet de tête. Les Albigeois compteront avant tout sur leur paquet d’avants costauds en mêlée fermée, solides dans les groupés pénétrants, et performants en touche. Face aux Montois, sous la pluie, on s’attendait à une rencontre fermée, voire même « à l’ancienne », avec distribution de chipirons en prime. Raté, les deux équipes ont livré une copie appréciée démontrant la bonne santé de la deuxième division professionnelle. Merci pour elle !

A Grenoble, les visiteurs ont profité de la faillite de leurs hôtes méconnaissables. Les hommes de Fabrice Landreau ont, semble-t-il, été pris et noyés par l’événement. Incapable de dérouler son jeu après une fin de saison menée tambour battant et 7 victoires consécutives, le club aux Trois Roses a fané face à des Bordelos-Béglais ayant plus envie de l’emporter. Car ils sont orgueilleux ! Le début de saison sonnait comme les précédentes avec des effets d’annonces et de manches puis un classement médiocre au mois de mai. Mais la machine s’est mise en marche, les ratés se sont arrêtés, la vitesse a pu être enclenchée, le turbo a dopé le diesel et voilà le club au scapulaire en passe de renouer avec une histoire glorieuse mais lointaine.

Vingt ans après son dernier titre, Bordeaux a les moyens de revenir dans les 14 meilleurs clubs du championnat de France, quand Albi, à la fierté bien placée, veut revenir chatouiller les gros. En 2002, le Sporting club albigeois, une troisième fois battu en finale d’accession –contre Lyon, ironie de l’histoire- quittait tout de même la Fédérale pour la PRO D2. Les années suivantes, le club fait la navette entre les deux étages de la fusée professionnelle sans jamais quitter son orbite. Les voilà en passe de décrocher la lune. Mais en TOP 14, il ne faudra pas se brûler les ailes. Au final, il y a une statistique qu’il faudra faire taire : celle qui veut que ces quatre dernières années, jamais le club promu à l’issue des phases qualificatives ne s’est maintenu en première division…

Jacques DANIEL pour rencontresaxv.fr

20 mai 2011   Pas de commentaire

PRO D2 : la trentième rugissante

La dernière journée de PRO D2 prévue dimanche, avec un coup d’envoi à 15h10 pour toutes les équipes, réserve encore quelques inconnues. Lyon, en déplacement à Saint-Etienne, et Grenoble, à Pau, peuvent encore terminer premiers et se qualifier directement pour le TOP 14. Albi, Bordeaux et Mont-de-Marsan s’affronteront pour le second billet. En bas de classement, le dernier combat concerne Dax et Colomiers.

« Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là », écrivait Victor Hugo dans Les Châtiments. Dacquois et Columérins aimeraient bien s’éviter une telle punition. Mais l’un des deux se réveillera le lundi 9 mai 2011 en Fédérale 1. Une première pour Dax, après 1429 matchs en première ou seconde division, un retour 3 ans en arrière pour Colomiers. La fin d’un lien organique entre l’une de ces deux formations et le rugby de haut-niveau. Dax, ses 5 titres en du Manoir, ses 5 finales, et son contingent d’internationaux (Dourthe, Albaladejo, Magne, Lacroix, Lux, Roumat, Pelous, Rodriguez, Desclaux, August,…) ; Colomiers et sa finale 1997 avec un Fabien Galthié en larmes dans les tribunes, sa coupe d’Europe en 1998 et ses grands noms : Sadourny, Skrela, Tabacco, Bru, Arias, Dusautoir, Grandclaude, Albacete.
C’est donc plus d’une page qui va se tourner: c’est un tome entier de la grande histoire du rugby. A égalité avec 50 points chacune, les deux équipes se doivent de l’emporter à domicile. Dax contre Narbonne, et Colomiers face à Carcassonne. La tension sera au maximum et il y a fort à parier que les spectateurs de Maurice-Boyau et Michel-Bendichou auront un œil sur leur pelouse, et un autre sur leur téléphone pour suivre l’évolution du score chez l’une ou l’autre des deux équipes. En cas d’égalité, l’USD serait qualifiée au bénéfice des « points terrains ». Le malheureux relégué rejoindra la cohorte de ces clubs qui ont fait l’histoire du rugby et font les beaux jours des championnats amateurs.

A l’opposé, Lyon ou Grenoble va aussi quitter la PRO D2 ce dimanche. Mais pour un avenir en dans l’Elite. Le LOU pour la première fois depuis 1994, le FCG, éventuellement, six ans après. Quasiment une éternité. Depuis, le rugby a évolué jusqu’à faire douter de la possibilité de se maintenir durablement après une telle montée tant le gouffre entre le TOP 14 et la PRO D2 ressemble à celui de Padirac, l’ascenseur en moins. Les Rhône-Alpins possèdent 3 points d’avance sur les Isérois, mais ils se rendent à Saint-Etienne où la capitale des Gaules est perçue comme un ennemi ancestral. Les Stéphanois risquent de peu apprécier voir les Lyonnais soulever un trophée au pied du stade Geoffroy-Guichard.

Les Grenoblois sont dans le Béarn, à Pau. Leur manager sportif, Fabrice Landreau, est un habitué des matchs couperets, et il saura mobiliser toutes les forces nécessaires pour jouer sa chance jusqu’au bout.
Sinon, il faudra en passer par un Barrage à Lesdiguière. Face à Bordeaux ou Mont-de-Marsan dans une rencontre qui fleurera bon le rugby d’antan. Les Girondins sont en déplacement à Auch, les Landais reçoivent Oyonnax. Quant à Albi, 3e, il se rend à Aix-en-Provence qui a encore l’occasion de finir dans les dix premiers après avoir envisagé la relégation en début de saison. Qui montera ? On le saura au bout de 80 minutes de combat intense, mais la vraie question est extra-sportive : qui, des deux clubs promus en TOP 14, aura les reins financiers assez solides pour s’y maintenir?

Jacques DANIEL pour rencontresaxv.fr

La 30e journée de Pro D2, dimanche à 15h10 : Aix-en-Provence / Albi – Auch / Bordeaux -Aurillac / Tarbes – Colomiers / Carcassonne – Dax / Narbonne – Mont-de-Marsan / Oyonnax – Pau / Grenoble – St-Etienne / Lyon

6 mai 2011   Pas de commentaire

Bienvenue sur Rencontres à XV…

Rencontres à XV se veut un blog de partage, d’échange et de débat autour de notre passion : le rugby. Je reviendrais chaque semaine sur l’actualité du monde du rugby : Top 14 Orange, Pro D2, Fédérales, XV de France, H-Cup, Challenge Européen

La parole est à vous ! N’hésitez pas à donner votre avis. La communauté Rencontres à XV vous souhaite la bienvenue.

Si vous souhaitez présenter votre club (Top 14 Orange, Pro D2, Fédérale, Espoirs, Reichels, …), contactez-nous à cette adresse : contact@rencontresaxv.fr

Bonne lecture !

17 octobre 2008   Pas de commentaire