Rencontresaxv.fr est un blog sur le rugby qui traite de l'actualité du rugby en France et à l'étranger. Pour les amoureux du ballon ovale

Rencontresaxv.fr

séisme (photos, vidéos)

Nouvelle-Zélande : quelle coupe du monde après le séisme?

Pour la deuxième fois en moins d’un an, la Nouvelle-Zélande, qui accueillera la coupe du monde du rugby du 9 septembre au 23 octobre prochain, vient d’être frappée par un violent séisme. Une catastrophe terrible qui n’arrange en rien le pays et la fédération à quelques 7 mois du début de la compétition. Rencontresaxv.fr fait le point.

L'AMI Stadium lors d'un match entre les Crusaders et les Highlanders

L'AMI Stadium lors d'un match entre les Crusaders et les Highlanders

3 septembre 2010. un violent séisme de magnitude 7 frappe Christchurch, la deuxième ville du pays. Bilan : quelques blessés et des dégâts matériels.
L’AMI Stadium qui doit accueillir 7 matchs de la coupe du monde n’a subit que de légers dégâts. Un vrai soulagement pour le pays et les organisateurs du Mondial.

22 février 2011. Pour la deuxième fois en moins d’un an, la ville de Christchurch est frappé par un tremblement de terre. Cette fois-ci le bilan est lourd : plus de 100 morts et 200 disparus.
Dans un tel contexte, la priorité dérisoire du sport et du rugby pourrait de mise. Elle l’est. Toutefois, il est à noter que l’AMI Stadium (ancien Lancster Park) a lui aussi été durement touché comme le souligne Bryan Pearson, directeur de Vbase, l’exploitant du stade qui doit accueillir sept matchs de la coupe du monde 2011 : « Nous avons des dégâts mineurs et réparables sur les structures ainsi que des dégâts importants dans les rues avoisinantes et probablement sur les infrastructures« .

Le stade est fermé jusqu’au 15 mars, date de la remise du rapport d’évaluation afin de déterminer l’ampleur des dégâts. Il semble que le stade ait subit un phénomène de liquéfaction, qui rend l’utilisation de la pelouse impossible.

L’équipe des Crusaders qui dispute le Super 15 et qui a débuté sa saison par une courte défaite chez les Auckland Blues (24 à 22) ne s’est pas rendue à Wellington pour le compte de la 2ème journée. La province a en effet perdu un des membres de son « board », Philip McDonald, durant le séisme.
On sait d’ores et déjà que l’équipe disputera ses matchs au Trafalgar Park de Nelson (qui recevra également deux matchs de coupe du monde), ville située à plus de 400km de Christchurch. Une situation provisoire dans l’attente du rapport d’expertise.

De son côté, John Key, premier ministre néo-zélandais a estimé que le maintien des matchs de la coupe du monde au AMI Stadium serait un symbole fort de renouveau pour la ville après deux séismes importants : « Si nous pouvons accueillir la Coupe du monde comme prévu à Christchurch, j’aimerais le faire […] c’est une façon de se tourner vers l’avenir et ce serait une façon de montrer que Christchurch est de nouveau sur pied« .

L’IRB envisagerait de délocaliser l’ensemble des matchs si l’AMI Stadium ne pouvait recevoir de matchs.

Il reste moins de 200 jours à Christchurch pour panser ses plaies et accueillir le premier des sept matchs dans son stade de l’AMI Stadium : Argentine – Angleterre. C’est tout ce que nous pouvons leur souhaiter!

1 mars 2011   3 commentaires